Réseau Voltaire

Le porte-parole de la Maison Blanche réagit à la position de l’Iran sur les propositions européennes

| Téhéran (Iran)
+

Le porte-parole de la Maison-Blanche, Tony Snow a déclaré que la réaction iranienne est encourageante et qu’elle montre que la partie iranienne discutera sérieusement et consciencieusement du nouveau projet pour régler son problème nucléaire.

Les Etats-Unis ont estimé lundi que l’Iran devrait avoir du temps pour étudier les mesures proposées par les principales puissances en échange de l’arrêt du programme nucléaire.

"Les Iraniens vont réaliser qu’il s’agit d’une proposition sérieuse qui leur offre de grandes promesses, ainsi qu’à la région, mais cela va prendre un peu de temps", a déclaré Tony Snow, le porte-parole de la Maison Blanche.

"Laissons-leur un peu de temps, laissons les Iraniens examiner les propositions, les incitations. Nous conseillons la patience", a ajouté Tony Snow.

Ali Larijani, secrétaire du Conseil suprême de Sécurité nationale de l’Iran et négociateur en chef du dossier nucléaire, a déclaré pour sa part le 6 juin que ce nouveau projet comprend des « mesures positives ».

C’est après avoir eu à Téhéran un entretien avec le haut représentant de l’Union européenne chargé de la politique extérieure et de sécurité commune, Javier Solana et reçu de sa main le nouveau projet que Ali Larijani a tenu ces propos.

Il a déclaré que cet entretien est constructif et que la partie iranienne donnera une réponse officielle après avoir bien étudié ce nouveau projet. Il a souligné que la visite de Javier Solana en Iran montre que les pays de l’Union européenne sont désireux de régler le problème par le dialogue. Cela est digne d’admiration. Javier Solana a aussi estimé que les entretiens qu’il a eus avec des dirigeants iraniens concernés ont été « bons et constructifs ».

Notons que le nouveau projet soutient le plan nucléaire iranien à usage civil, qui comprend entre autres la construction, par la coopération, des réacteurs à eau légère dans le territoire iranien et la création d’une installation de stockage des combustibles nucléaires en vue d’assurer l’approvisionnement des combustibles nucléaires en Iran. Ce nouveau projet soutient encore l’adhésion de l’Iran à l’Organisation mondiale du Commerce. Les Etats-Unis sont même prêts à vendre à l’Iran des techniques agronomes et des avions civiles.

Les Etats-Unis ont ajusté enfin, sous la pression tant à l’intérieur qu’à l’extérieur du pays, leur politique en déclarant qu’ils sont disposés à entreprendre des négociations directes avec l’Iran.

Des analystes ont estimé que la sortie du nouveau projet de six pays a confirmé le principe des négociations diplomatiques de priorité sur le problème nucléaire iranien et permis aux discussions du Conseil de Sécurité des Nations Unies autour du dossier nucléaire iranien d’obtenir des résultats positifs.

Le ministre allemand M. Frank-Walter Steinmeier a déclaré, après la rencontre mardi soir à Berlin avec M. Solana qui vient de visiter l’Iran, qu’il se réjouit que la partie iranienne étudiera avec sérieux le nouveau projet de la communauté internationale.

Source
IRNA (Iran)
L’IRNA est l’agence de presse officielle de la République islamique d’Iran. Elle publie, sous forme de dépêches, une fidèle retranscription des débats qui traversent le pouvoir national, ainsi qu’un compte rendu détaillé de son action diplomatique.

Articles sous licence creative commons

Vous pouvez reproduire librement les articles du Réseau Voltaire à condition de citer la source et de ne pas les modifier ni les utiliser à des fins commerciales (licence CC BY-NC-ND).

Soutenir le Réseau Voltaire

Vous utilisez ce site où vous trouvez des analyses de qualité qui vous aident à vous forger votre compréhension du monde. Ce site ne peut exister sans votre soutien financier.
Aidez-nous par un don.

Comment participer au Réseau Voltaire ?

Traducteurs de niveau professionnel : vous pouvez nous aider à rendre ce site accessible dans votre langue maternelle.