Des dissidents des deux groupes rebelles du Darfour qui refusent de signer l’accord de paix sur cette province de l’ouest du Soudan en guerre civile, ont paraphé jeudi soir une annexe au texte les engageant à respecter l’accord.

Une trentaine de commandants et de représentants politiques de branches dissidentes de la faction minoritaire du Mouvement/Armée de libération du Soudan (SLM/A) et du Mouvement pour l’égalité et la Justice (JEM) ont signé une "déclaration d’engagement en faveur de l’accord de paix sur le Darfour" au siège de l’Union africaine (UA) , à Addis Abeba.

"Avec cette déclaration, nous nous engageons à respecter l’accord de paix sur le Darfour (DPA) de la même façon que les autres signataires et nous espérons que cela permettra de pacifier le Darfour", a déclaré Abdurahman Musa Abbakar, chef d’une branche dissidente de la faction minoritaire SLM/A, baptisée "structure transitoire du SLM". Cet accord de paix a pour objectif de mettre fin au conflit au Darfour qui a fait entre 180 000 et 300 000 morts et 2,4 millions de déplacés depuis février 2003.

Source
Xinhua (Chine)
#Xinhua (Chine)