L’économie japonaise essuie annuellement une perte de quelque 3500 milliards de yens (24 milliards d’euros) en raison de la baisse de productivité des salariés, due au manque de sommeil, montre une étude publiée jeudi.

"Beaucoup de gens pensent qu’en dormant moins longtemps, on dispose de plus de temps pour travailler. Mais c’est une idée totalement fausse", a indiqué l’auteur de cette étude, Makoto Uchiyama, professeur de psychologie de l’Université Nihon.

Le manque de sommeil ne fait que porter atteinte à l’ardeur au travail et à la productivité, a noté M. Uchiyama dans son enquête, réalisée sur la base d’un échantillon de 3075 salariés d’une société de produits chimiques d’Osaka.

Source
Xinhua (Chine)
#Xinhua (Chine)