Le président sud-coréen Roh Moo- hyun a annoncé vendredi que son pays envisageait de reprendre aux Américains le contrôle opérationnel des forces armées en temps de guerre d’ici cinq ans.

"Il n’y aura plus de troupes étrangères basées à Séoul. La Corée du Sud ne mettra pas dix ans à reprendre le contrôle opérationnel en temps de guerre. Ce sera possible d’ici cinq ans", a déclaré M. Roh lors d’une rencontre avec des militants démocrates.

Le contrôle opérationnel des troupes sud-coréennes est géré par l’ONU sous commandement américain depuis la guerre de Corée en 1950. En 1994, la Corée du Sud a repris le contrôle de ses forces en temps de paix, tandis que le contrôle en temps de guerre reste aux mains du commandant des forces américaines en Corée du Sud.

Au début du mois, le ministère sud-coréen de la Défense avait indiqué que le transfert du commandement militaire en temps de guerre serait possible d’ici cinq à six ans.

Selon l’agence de presse Yonhap, la Corée du Sud devrait établir un calendrier précis pour la reprise du contrôle opérationnel en temps de guerre lors des négociations militaires bilatérales avec les Etats-Unis qui doivent avoir lieu en octobre prochain à Washington.

Source
Xinhua (Chine)
#Xinhua (Chine)