Le Pentagone a rendu publics dimanche les nom des trois détenus de Guatanamo qui se sont suicidés.

Deux détenus saoudiens et un Yéménite ont été retrouvés pendus dans leur cellule samedi matin sur la base navale américaine à Cuba. Il s’agit des premiers cas de suicide de prisonniers rapportés depuis l’ouverture du camp controversé en 2002.

Les trois détenus étaient deux Saoudiens, Mani Shaman Turki al- Habardi Al-Utaybi et Yassar Tatal Al-Zahrani, et un Yéménite, Ali Abdullah Ahmed, a précisé le Pentagone dans un communiqué.

Le président américain George W. Bush a exprimé son "inquiétude sérieuse" sur cet incident, a déclaré le porte-parole de la Maison Blanche, Tony Snow.

Le Pentagone avait annoncé en mai que 759 prisonniers avaient été détenus dans la base de Guantanamo depuis 2002, ajoutant que 460 détenus se trouvaient toujours dans le camp alors que les autres avaient été transférés ou libérés.

Ces décès de prisonniers de Guantanamo, où les détenus ont multiplié les grèves de la faim et les tentatives de suicide depuis quatre ans, feront peser encore davantage de pressions sur l’administration Bush pour la fermeture du centre de détention, objet de vives critiques de la part d’organisations de défense des droits de l’Homme.

Source
Xinhua (Chine)
#Xinhua (Chine)