Réseau Voltaire
Conseil de sécurité

L’ONU ajuste l’embargo sur les armes imposé au Libéria

| New York (États-Unis)
+

(13 juin 2006)– Le Conseil de sécurité a ajusté ce matin l’embargo sur les armes qu’il a imposé au Libéria le 22 décembre 2003 en vertu de sa résolution 1521 (2003), pour permettre le renforcement des forces de sécurité libériennes.

Par sa résolution 1683 (2006), adoptée à l’unanimité, le Conseil de sécurité a décidé aujourd’hui que l’embargo ne s’appliquera pas aux armes et munitions dont disposent déjà les membres des Services spéciaux de sécurité à des fins de formation et qui ont fait l’objet d’une approbation préalable du Comité chargé de contrôler son application.

Le Conseil de sécurité a décidé également que les mesures imposées par la résolution 1521 (2003) ne s’appliquent pas à des quantités limitées d’armes et de munitions, qui auront été approuvées par avance au cas par cas par le Comité, destinées aux membres des forces de police et de sécurité du Gouvernement libérien qui ont été contrôlés et formés depuis le début de la Mission des Nations Unies au Liberia (MINUL) en octobre 2003.

Dans sa résolution d’aujourd’hui, le Conseil réitère combien il importe que la MINUL continue d’aider le gouvernement libérien, le Comité créé en application du paragraphe 21 de la résolution 1521 (2003) et le Groupe d’experts, notamment pour ce qui est de la mise en ?uvre des sanctions imposées par ladite résolution.

Source
ONU (Conseil de sécurité)

Réseau Voltaire

Voltaire, édition internationale

Articles sous licence creative commons

Vous pouvez reproduire librement les articles du Réseau Voltaire à condition de citer la source et de ne pas les modifier ni les utiliser à des fins commerciales (licence CC BY-NC-ND).

Soutenir le Réseau Voltaire

Vous utilisez ce site où vous trouvez des analyses de qualité qui vous aident à vous forger votre compréhension du monde. Ce site ne peut exister sans votre soutien financier.
Aidez-nous par un don.

Comment participer au Réseau Voltaire ?

Traducteurs de niveau professionnel : vous pouvez nous aider à rendre ce site accessible dans votre langue maternelle.