Deux personnes ont été tuées et dix autres blessées dans l’explosion d’une voiture piégée survenue mercredi dans le nord de Bagdad, a fait savoir une source du ministère irakien de l’Intérieur.

Une voiture chargée d’explosifs a sauté au passage d’une patrouille d’armée irakienne à une intersection dans le quartier de Qahira, a précisé à Xinhua la source sous couvert de l’anonymat.

L’explosion a apparemment manqué sa cible, tuant deux civils et blessant dix autres personnes, dont cinq policiers qui circulaient en voiture dans le secteur par coïncidence, selon la même source.

Par ailleurs, une bombe placée au bord d’une route a explosé près d’une patrouille de police, à proximité de l’ambassade de Turquie, dans le centre de Bagdad, endommageant un véhicule de police, sans faire aucune victime, a-t-elle ajouté.

Ces attaques interviennent alors que les forces de sécurité irakiennes ont intensifié mercredi leur présence dans la capitale irakienne pour le lancement de « l’Opération en avant tous ensemble » visant à endiguer les violences et la rébellion à Bagdad.

Plus de 40.000 membres des forces de sécurité irakiennes, soutenus par les forces de la coalition, sont déployés à Bagdad qui compte quelque 7 millions d’habitants.

Source
Xinhua (Chine)
#Xinhua (Chine)