Des dizaines d’employés du gouvernement palestinien ont envahi mercredi le Conseil législatif palestinien (CLP) à Ramallah, en Cisjordanie, pour réclamer le paiement de leurs salaires.

Une session du CLP se déroulait au moment où les manifestants, en majorité des membres du mouvement du Fatah, ont lancé des papiers dans la salle de réunion et sauté sur les tables et les chaises, ont affirmé des témoins.

Le président du CLP, Aziz Dweik, membre supérieur du Hamas, a été obligé de suspendre la session après avoir tenté en vain d’empêcher le chaos.

Le négociateur palestinien en chef, Saëb Erakat, est également intervenu pour persuader les manifestants de quitter la salle.

Le porte-parole du gouvernement palestinien, dirigé par le Hamas, a condamné la manifestation, décrivant les manifestants comme étant des membres de gangs Qais Abu Laila, député du Front démocratique pour la libération de la Palestine (FDLP), a toutefois défendu les manifestants, demandant au gouvernement de payer leurs salaires, plutôt que de les critiquer.

Les 160 000 employes du gouvernement palestinien n’ont pas perçu leurs salaires depuis trois mois.

Source
Xinhua (Chine)
#Xinhua (Chine)