Réseau Voltaire

La Malaisie propose le déploiement d’une force de maintien de la paix au Timor-Leste

| Kuala Lumpur (Malaisie)
+

La Malaisie a proposé au Conseil de sécurité des Nations Unies d’envoyer une force de maintien de la paix au Timor-Leste qui souffre de violences depuis plusieurs semaines, a rapporté mercredi la presse locale.

La proposition a été faite par le représentant malaisien auprès de l’ONU, Radzi Rahman, qui estime que le déploiement des casques bleus au Timor-Leste est justifié par la fragilité de la situation de sécurité sur place et la nécessité de rétablir la confiance du peuple timorais.

"Un force de maintien de la paix est particulièrement nécessaire à l’approche des élections présidentielles et législatives dans ce pays", a-t-il indiqué mardi au Conseil de sécurité.

Le secrétaire général de l’ONU, Kofi Annan, a dépêché son envoyé spécial Ian Martin au Timor-Leste pour évaluer la situation et faciliter le dialogue politique dans le pays.

La Malaisie dispose de 333 militaires et d’un groupe de policiers au Timor-Leste, qui opèrent en étroite collaboration avec les forces de sécurité de l’Australie, de la Nouvelle-Zélande et du Portugal.

D’après M. Rahman, la Malaisie est prête à envoyer des contingents de police supplémentaires au Timor-Leste, une fois que l’ONU aura pris une décision dans ce sens.

Source
Xinhua (Chine)
#Xinhua (Chine)

Articles sous licence creative commons

Vous pouvez reproduire librement les articles du Réseau Voltaire à condition de citer la source et de ne pas les modifier ni les utiliser à des fins commerciales (licence CC BY-NC-ND).

Soutenir le Réseau Voltaire

Vous utilisez ce site où vous trouvez des analyses de qualité qui vous aident à vous forger votre compréhension du monde. Ce site ne peut exister sans votre soutien financier.
Aidez-nous par un don.

Comment participer au Réseau Voltaire ?

Traducteurs de niveau professionnel : vous pouvez nous aider à rendre ce site accessible dans votre langue maternelle.