Réseau Voltaire

Le ministre israélien de la Défense indique avoir adressé un menace au Hamas

+

Le ministre israélien de la Défense, Amir Peretz, a déclaré qu’Israël avait envoyé par des moyens secrets au gouvernement palestinen dirigé par le Hamas un message le menaçant d’opérations à grande échelle si les activistes palestiniens poursuivent leurs attaques à la roquette contre l’Etat hébreu, a rapporté mercredi le journal local Haaetz.

"Israël a envoyé un message aux plus hauts niveaux du gouvernement palestinien par des moyens secrets", a déclaré mercredi M. Peretz devant la commission des Affaires étrangères et de la Défense de la Knesset, selon ce reportage.

Ce message prévient que si les attaques à la roquette de militants contre Israël se poursuivent, l’armée israélienne répondra par des opérations importantes, selon M. Peretz.

Le ministre de la Défense a déclaré également que ce message avait montré son efficacité puisque les tirs de roquettes palestiniennes contre Israël ont cessé mardi, selon le reportage. "Apparemment (...) le Hamas a ordonné à ses hommes de cesser les tirs de roquette", en conclut le ministre.

L’armée israélienne a mené mardi une opération près de la ville de Gaza, tuant neuf civils et deux activistes palestiniens qui se préparaient à tirer des roquettes.

Les attaques à la roquette se sont multipliées à Sderot et dans l’ouest du désert de Néguev depuis une explosion sur une plage de Gaza vendredi dernier, laquelle a tué sept civils palestiniens.

Les Palestiniens tiennent Israël pour responsable de cet incident, tandis que la partie israélienne a démenti mardi toute implication. Selon une enquête israélienne, le massacre de Gaza ne serait pas dû à un tir d’artillerie israélienne mais à un engin explosif enfoui dans le sable.

Israël a coupé officiellement tout contact direct avec le gouvernement palestinien depuis l’arrivée au pouvoir en mars dernier du mouvement Hamas, qui a juré la destruction de l’Etat hébreu. Le Hamas a annulé sa trêve avec Israël, en vigueur depuis 16 mois, à la suite de l’incident sur la plage de Gaza.

Source
Xinhua (Chine)
#Xinhua (Chine)

Articles sous licence creative commons

Vous pouvez reproduire librement les articles du Réseau Voltaire à condition de citer la source et de ne pas les modifier ni les utiliser à des fins commerciales (licence CC BY-NC-ND).

Soutenir le Réseau Voltaire

Vous utilisez ce site où vous trouvez des analyses de qualité qui vous aident à vous forger votre compréhension du monde. Ce site ne peut exister sans votre soutien financier.
Aidez-nous par un don.

Comment participer au Réseau Voltaire ?

Traducteurs de niveau professionnel : vous pouvez nous aider à rendre ce site accessible dans votre langue maternelle.