La Commission européenne a alloué 5 millions d’euros pour venir en aide aux populations vulnérables du Népal touchées par le conflit qui l’affecte ainsi qu’aux réfugiés du Bhoutan présents dans le pays, a-t-on appris mercredi à Bruxelles.

Ce nouveau financement contribuera à donner aux victimes de cette crise oubliée un accès à l’eau potable et aux équipements sanitaires, à l’alimentation, à la sécurité alimentaire, aux soins médicaux et à la protection de la santé.

Le Népal est l’un des pays les plus pauvres d’Asie méridionale et deux crises oubliées l’affectent simultanément : en effet, le Népal est non seulement le théâtre d’un conflit qui dure depuis dix ans, mais encore ce pays abrite plus de 107 000 réfugiés du Bhoutan.

Un financement de trois millions d’euros au titre de cette décision cible l’assistance aux populations rurales vulnérables touchées par un conflit qui a débuté en 1996. Deux millions d’euros seront consacrés à l’aide aux 107 000 réfugiés du Bhoutan qui vivent depuis le début des années 1990 dans des camps dans l’est du Népal sans qu’une solution politique soit en vue.

Depuis 1993, la Commission européenne a fourni près de 22 millions d’euros d’aide humanitaire destinée aux personnes vulnérables au Népal.

Source
Xinhua (Chine)
#Xinhua (Chine)