L’ancien Ministre de la Justice des États-unis et président du mouvement anti-guerre ANSWER, Ramsey Clark, a lancé en 2005 un mouvement, (Impeach Bush) visant à destituer le président George W. Bush. Il lance un nouvel appel à l’opinion publique états-unienne en dressant la liste des crimes de guerre commis par l’administration Bush.

« La liste des crimes de Bush est longue. L’invasion « Shock and Awe » était une guerre d’agression orchestrée par Bush — un crime qualifié de « crime international suprème » par le Tribunal de Nuremberg. Souvenez vous de Falloujah, le Guernica Américain, la destruction presque totale d’une ville sans défense par une technologie militaire d’une supériorité écrasante (36,000 maisons, 8,400 magasin détruits lors du seul assaut final) ; Abou Ghraib, la célébration honteuse de la perversité et de la torture sexuelle ; Haifa Street, Bagdad, où un hélicoptère U.S. a tué 13 personnes et en a grièvement blessé 50 autres qui dansaient autour d’un blindé Bradley en flammes ; Abou Shifa, un peit village où des soldats U.S. sont accusés d’avoir regroupé de force des civils dans une maison avant d’ouvrir le feu et d’en tuer 11, dont un vieillard de 75 ans, un nourisson de 6 mois et 5 petits enfants de moins de 6 ans ; Haditha, où les U.S. Marines ont assassiné 15 civils sans défense et en ont blessé bien d’autres, la plupart des femmes et enfants.Et Guantanamo, où, en quatre ans, les États-Unis ont multiplié des atteintes aux Droits de l’Homme dénoncées par l’ensemble des pays, y compris l’ONU. Et pourtant le président Bush refuse avec arrogance de fermer cette prison illégale ou de restituer la souveraîneté sur cette terre à Cuba, tandis que ses représentants s’excitent sur les prisonniers qui se suicident « dans le seul but d’embarasser les États-Unis ».

En Irak, le nombre total des morts civils dépasse probablement de loin les 250,000, et ce journal, si l’on croit le journal The Lancet Medical Journal continue d’augmenter. Les morts de soldats U.S. dépssent les 2 500, les blessés graves dépassent les 15 000 et on ne connait pas avec précision (des dizaines de milliers certainement) combien de soldats reviennent de cette guerre avec de graves troubles mentaux.

Quel respect pour la dignité humaine ! Quel respect de la vie ! Y a t’il meilleur moyen pour se faire des ennemis ?

Il ne fait aucun doute que seul l’action populaire pourra obtenir la destitution du président. Le Congrès n’agira pas tant que, Nous, le Peuple ne l’exigerons pas et cesserons de voter pour qui refusent d’écouter notre voix. »

« The case for impeachment is clear beyond question. », par Ramwsey Clark, Impeach Bush, États-Unis, 15 juin 2006.