Réseau Voltaire

Les stocks mondiaux de blé sont tombés à moins de 57 jours de consommation

+

Les prévisions pour la récolte mondiale de blé 2006 sont péssimistes, il devrait manquer 61 million de tonnes pour couvrir la demande mondiale. C’est la sixième fois ces sept dernières années que la production annuelle n’a pas permis de répondre à la demande du marché. Conséquence directe de cette pénurie, les stocks-tampon en fin d’année de récolte devraient tomber à moins de 57 jours de consommation mondiale, la période tampon la plus courte depuis la pénurie de 1972, qui avait vue les stocks tomber en dessus de 56 jours et entraîné un doublement du prix du blé.

Le stock tampon de blé représente la quantité de blé disponible avant la prochaine récolte. Le calcul de ce stock est la première mesure basique d’évaluation de la sécurité alimentaire. Dès que le stock tombe en dessous de 60 jours de consommation mondiale, les prix commencent à augmenter. Le 9 juin dernier, quand le Département de l’Agriculture des États-Unis (USDA) a publié ses prévisions mondiales pour 2006, le prix du blé a grimpé de 14% et le prix du mais de 22% par rapport à l’an dernier.

Avec des stocks tampons au plus bas depuis 34 ans, malgré un quasi doublement des surfaces agricoles depuis la fin de l’URSS, la planète pourrait bien être confrontée à des prix de céréales élevés, au même moment où le prix du baril de pétrole crève le plafond.

« World Grain Stocks Falling To 57 Days Of Consumption », par Lester R. Brown, Earth Policy News, États-Unis, 17 juin 2006.

Articles sous licence creative commons

Vous pouvez reproduire librement les articles du Réseau Voltaire à condition de citer la source et de ne pas les modifier ni les utiliser à des fins commerciales (licence CC BY-NC-ND).

Soutenir le Réseau Voltaire

Vous utilisez ce site où vous trouvez des analyses de qualité qui vous aident à vous forger votre compréhension du monde. Ce site ne peut exister sans votre soutien financier.
Aidez-nous par un don.

Comment participer au Réseau Voltaire ?

Traducteurs de niveau professionnel : vous pouvez nous aider à rendre ce site accessible dans votre langue maternelle.