Des informations de plus en plus inquiétantes nous parviennent du Darfour où les populations civiles subissent massacres, viols, pillages et déplacements forcés depuis le début de l’insurrection de la Sudan Liberation Army et du Justice and Equality Movement contre le gouvernement de Khartoum. Ces exactions sont le fait des milices arabes Janjaweed, soutenues par l’armée soudanaise, qui pratiquent une véritable politique de purification ethnique.
Bien que le Soudan vienne d’être élu à la Commission des Droits de l’homme de l’ONU, on a vu en quelques mois 10 000 à 30 000 personnes assassinées, un million de déplacés et 120 000 réfugiés au Tchad. Les plantations agricoles sont détruites et l’aide humanitaire est bloquée, on peut donc craindre le pire prochainement. Un accord de cessez-le-feu a été signé entre Khartoum et les rebelles le 8 avril, mais les milices arabes n’ont pas été désarmées. L’aide humanitaire ne peut se déployer et les massacres continuent. Le Conseil de sécurité dit suivre la question, mais semble surtout dans l’expectative des négociations en cours dans le Sud.
Le spectre du Rwanda devrait pourtant nous faire réagir. La France s’honorerait en inscrivant cette question au Conseil de sécurité et en contraignant le gouvernement soudanais à :
- Laisser libre accès à l’aide et aux travailleurs humanitaires, ainsi qu’aux observateurs des Droits de l’homme.
- Garantir leur sécurité en désarmant les milices Janjaweed.
- Permettre le libre retour des déplacés dans leurs villages.
- Faire reconnaître qu’il y a eu au Darfour des violations massives des droits de l’homme, et que les coupables doivent être jugés.
- Entrer dans un processus politique pour trouver une solution durable au conflit du Darfour.
Une telle initiative serait sans doute soutenue par l’ensemble des États démocratiques.

Source
Le Figaro (France)
Diffusion 350 000 exemplaires. Propriété de la Socpresse (anciennement créée par Robert Hersant, aujourd’hui détenue par l’avionneur Serge Dassault). Le quotidien de référence de la droite française.

« Soudan : une insupportable indifférence », par François Bayrou, Emma Bonino, Bernard Kouchner, Jack Lang, Alain Madelin, Jacky Mamou, Général Philippe Morillon et Michel Rocard, Le Figaro, 3 juin 2004.