(15 juin 2006)- Le Premier ministre Stephen Harper a aujourd’hui annoncé une contribution de 15 millions de dollars à la Banque asiatique de développement afin d’aider les Afghanes et les Afghans des régions rurales à accroître la productivité de leurs terres. Le financement servira à réparer les systèmes d’irrigation endommagés par des années de conflits et de négligence. Le fait d’aider les terres à produire à nouveau influera directement, pendant des années, sur la vie des milliers de familles les plus pauvres du pays.

Le Premier ministre Harper a souligné la résolution du Canada à contribuer au développement d’un Afghanistan libre, démocratique et pacifique. « Comme je l’ai indiqué le 17 mai lorsque les membres de la Chambre ont voté pour prolonger la mission canadienne en Afghanistan, notre gouvernement s’engage à aider à reconstruire cette nation ravagée », a affirmé le Premier ministre Harper.

Le gouvernement afghan a louangé le Canada, contributeur important, pour son appui à un certain nombre de projets de développement dans son pays, par exemple :

• l’offre de petits prêts aux personnes qui lancent des petites entreprises ;

• l’aide aux femmes pour qu’elles acquièrent les compétences et la formation nécessaires pour travailler ;

• l’aide aux agriculteurs pour qu’ils remplacent la culture du pavot par une autre culture.

Le Canada aide également le gouvernement afghan à enlever les munitions non sécuritaires et à régler toute autre question qui entrave la reconstruction. En terminant, le Premier ministre a déclaré : « L’annonce d’aujourd’hui représente une étape de plus dans nos travaux et une autre étape de notre collaboration avec nos alliés et le peuple afghan pour établir un Afghanistan pacifique, prospère et démocratique. »

L’annonce d’aujourd’hui entre dans la contribution canadienne totale de près de 1 milliard de dollars sur dix ans visant à faire en sorte que les Afghanes et les Afghans disposent des outils dont ils ont besoin pour refaire leur vie. Le financement annoncé s’inscrit dans le cadre financier actuel.

Source
Canada (Premier ministre)