Le négociateur palestinien en chef, Saeb Erekat, a exhorté lundi le gouvernement dirigé par le Hamas à adopter une plate-forme politique satisfaisante afin d’éviter plus de boycottages internationaux.

"Le gouvernement actuel doit savoir que ce n’est pas un gouvernement pour le Hamas, mais un pour le peuple. Donc, il doit reconsidérer ses comptes afin de sauver les territoires de l’image de la détérioration sécuritaire de la région", a confié M. Erekat à la presse.

Dans le même temps, M. Erekat a démenti des reportages portant sur la tenue d’un sommet regroupant l’Egypte, la Syrie, la Jordanie ainsi que l’Autorité nationale palestinienne (ANP).

Pourtant, M. Erekat a fait part que M. Abbas s’entretiendrait séparément avec son homologue égyptien Hosni Moubarak et le roi Abdallah II de Jordanie.

Selon M. Erekat, ces rencontres se concentraient notamment sur "les conditions difficiles de la région arabe et la détérioration de la sécurité dans certains pays arabes, tels que la Palestine, le Liban, la Jordanie et la Syrie".

La tournée de M. Abass intervient alors que la pression régionale se multiplie sur le gouvernement conduit par le Hamas pour qu’il accepte un nouveau projet, destiné à résoudre le conflit israélo-palestinien, au travers des négociations de paix, basées sur la solution principale de deux Etats.

Source
Xinhua (Chine)
#Xinhua (Chine)