Le 5 juillet, George Bush et Mikhail Saakachvili discuteront à la Maison Blanche « des efforts à déployer en vue de faire progresser le règlement pacifique des conflits séparatistes en Ossétie du Sud et en Abkhazie faisant partie de la Géorgie », a fait savoir le service de presse du président des États-Unis.

Dans une déclaration officielle sur la prochaine visite du président géorgien à Washington, le service de presse indique que « la révolution de la rose en Géorgie a été un puissant moment de l’histoire contemporaine qui a inspiré à d’autres l’aspiration à la liberté ».

« La Géorgie est le principal allié dans une région importante, un partenaire précieux dans la guerre contre la terreur, elle apporte une contribution importante en Irak », souligne la Maison Blanche.

Le 5 juillet, le président géorgien Mikhail Saakachvili se rendra à Washington en visite de travail à l’invitation de George Bush, a fait savoir aux journalistes le chef de la diplomatie géorgienne, Guela Bejouachvili.

Selon lui, les rencontres avec le président américain porteront sur le règlement pacifique des conflits en Géorgie, les processus démocratiques dans le pays, la sécurité énergétique et les démarches faites par Géorgie en vue de l’intégration euro-atlantique.

Les changements survenus en Géorgie depuis la visite effectuée dans ce pays par George Bush intéressent beaucoup le président américain, a dit Guela Bejouachvili.

Dans une interview accordée lundi à la chaîne de télévision géorgienne Imedi, Mikhail Saakachvili a déclaré qu’à la veille du sommet du G8 qui se tiendra à la mi-juillet à Saint-Pétersbourg, les dirigeants géorgiens effectueront plusieurs visites dans les pays des Huit, sauf la Russie. sujet principal. Une chose est sûre : aucune décision sur le « Au cours de ces visites, le règlement des conflits sera le règlement des conflits ne sera prise à notre insu », a déclaré le président.

Source
RIA Novosti (Fédération de Russie)