Réseau Voltaire

Corée du Nord : Séoul relativise les craintes suscitées par le missile Taepodong-2

| Moscou (Russie)
+

Le gouvernement sud-coréen ne partage pas les craintes des États-Unis et du Japon qui soupçonnent la RDPC de préparer un tir d’essai de missile balistique intercontinental Taepodong-2, a annoncé à Séoul la chaîne YTN dans ses actualités de mardi.

Le missile mis en position de tir peut être destiné à lancer un satellite artificiel, a supposé la chaîne de télévision sud-coréenne.

Les experts du gouvernement de la République de Corée ont tiré cette conclusion du fait que le site Musudan-ri est le théâtre de préparatifs pour un tir de surface, tandis que les missiles militaires sont lancés depuis des silos souterrains.

La Corée du Nord avait lancé le 31 aout 1998 son missile intercontinental Taepodong-1 qui avait survolé le Japon pour aller s’abîmer dans le Pacifique. Officiellement, Pyongyang avait annoncé alors un lancement réussi du satellite artificiel Kwangmyongsong-1 (« Etoile conductrice »).

D’après la chaîne YTN, « à l’époque, le missile avait explosé à la dernière phase du vol mais la Corée du Nord continue d’affirmer jusqu’à présent que le satellite tourne toujours sur son orbite ». La chaîne suppose que si la RDPC lance un nouveau missile, elle annoncera la mise sur orbite d’un nouveau satellite.

« Comme un satellite et une ogive sont des éléments interchangeables, l’essentiel pour la Corée du Nord est que le test se déroule avec succès », souligne YTN.

La chaîne cite un expert de l’Institut aérospatial coréen qui a déclaré qu’en lançant un satellite, la Corée du Nord pourrait vérifier « à quel degré le tir d’un missile de combat peut être efficace ».

« Tout dépend de l’élément qui surplombe le missile, à savoir si c’est un satellite ou une ogive. Il faut donc prêter attention à ce que la Corée du Nord choisira cette fois », a expliqué le spécialiste.

Source
RIA Novosti (Fédération de Russie)

Articles sous licence creative commons

Vous pouvez reproduire librement les articles du Réseau Voltaire à condition de citer la source et de ne pas les modifier ni les utiliser à des fins commerciales (licence CC BY-NC-ND).

Soutenir le Réseau Voltaire

Vous utilisez ce site où vous trouvez des analyses de qualité qui vous aident à vous forger votre compréhension du monde. Ce site ne peut exister sans votre soutien financier.
Aidez-nous par un don.

Comment participer au Réseau Voltaire ?

Traducteurs de niveau professionnel : vous pouvez nous aider à rendre ce site accessible dans votre langue maternelle.