La deuxième Conférence internationale des chercheurs islamiques débute mardi à Jakarta pour discuter des défis communs des croyants islamiques dans l’avenir.

Quelque 300 représentants de 53 pays sont présents à cette rencontre de trois jours, a déclaré Nahdlatul Ulema, la plus grande organisation musulmane de l’Indonésie.

Le Premier ministre malaisien Abdullah Badawi, président en exerice de l’Organisation de la Conférence islamique (OCI) doit prendre la parole lors de la conférence, a indiqué le porte-parole du ministère indonésien des Affaires étrangères, Desra Percaya.

Les participants doivent discuter à cette occasion des défis auxquels font face les croyants islamiques, dont la réalisation des objectifs du Millénaire pour le développement, le renforcement des valeurs religieuses dans les communautés, la mise au point d’une stratégie économique, éducative et sociale, a précisé M.  Desra.

Le ministère indonésien des Affaires étrangères et Hahdlatul Ulemas avaient organisé en 2004 la première conférence des chercheurs islamiques.

L’Indonésie, le plus grand pays musulman du monde, compte 87% de musulmans parmi ses 240 millions d’habitants.

Source
Xinhua (Chine)
#Xinhua (Chine)