Réseau Voltaire

Sommet UE – États-Unis : signature d’un nouvel accord pour stimuler la coopération dans l’enseignement supérieur et la formation professionnelle

| Bruxelles (Belgique)
+

(21 juin 2006)- Lors du sommet bilatéral qui s’est tenu aujourd’hui à Vienne, l’Union européenne et les Etats-Unis ont signé un nouvel accord d’une durée de huit ans en matière d’éducation, renouvelant ainsi leur ancien programme de coopération dans le domaine de l’enseignement supérieur et de la formation professionnelle. Le nouvel accord instaurera des programmes novateurs donnant lieu à des diplômes transatlantiques, favorisera les échanges d’étudiants, d’enseignants et d’autres professionnels, renforcera le programme Schuman-Fulbright et encouragera une collaboration institutionnelle plus étroite dans l’enseignement supérieur.

Le commissaire chargé de l’éducation et de la formation, Ján Figel’, a déclaré : “Le nouvel accord relatif à l’enseignement signé aujourd’hui témoigne de la volonté de l’Union européenne et des Etats-Unis de tirer parti des résultats positifs de l’ancien programme et d’intensifier notre coopération en notre qualité d’acteurs essentiels dans ce domaine sur le plan mondial. Le nouvel accord nous offre un cadre juridique stable et durable pour poursuivre nos objectifs communs : améliorer l’ouverture et la compétitivité de nos systèmes d’enseignement supérieur et promouvoir la compréhension mutuelle entre nos peuples”.

L’accord a été signé par Benita Ferrero-Waldner, commissaire aux relations extérieures et à la politique de voisinage, Ursula Plassnik, ministre autrichienne des affaires étrangères et présidente en exercice du Conseil de l’Union européenne, et Condoleezza Rice, secrétaire d’Etat américaine.

Lors de la cérémonie de signature, Mme Ferrero-Waldner a déclaré : “Je me félicite que nous ayons signé aujourd’hui ce nouvel accord qui renforce la collaboration étroite qu’entretiennent de longue date l’Union européenne et les Etats-Unis dans le domaine de l’enseignement supérieur et de la formation professionnelle. Cet accord donnera à nos étudiants la possibilité d’entreprendre des études outre-Atlantique. Ces précieuses expériences contribuent fortement à la qualité des relations entre nos citoyens ; elles nous aident à mieux nous comprendre et à mieux connaître nos cultures, langues et institutions respectives.”

La Commission européenne envisage d’accorder 45 millions d’euros au programme de coopération pour la période 2006-2013, l’objectif étant que 6 000 citoyens européens et américains puissent prendre part à des activités de mobilité pendant la durée du programme. Le texte signé à Vienne favorisera les partenariats structurels de longue durée entre les établissements d’enseignement supérieur et de formation professionnelle de l’UE et des Etats-Unis. Les actions spécifiques suivantes sont prévues :

1) des projets de consortiums communs, apportant une assistance à des partenariats multilatéraux entre établissements de l’UE et des Etats-Unis en vue de la mise au point de programmes d’études communs – y compris des diplômes conjoints ou doubles – et de l’organisation de la mobilité transatlantique des étudiants et des enseignants ;

2) des projets de mobilité privilégiant l’excellence, offrant un soutien financier complémentaire en faveur de la mobilité des étudiants à des consortiums communs ayant obtenu antérieurement des résultats excellents en matière de coopération transatlantique ;

3) des mesures à caractère stratégique, abordant des aspects comparables de l’enseignement supérieur et de la formation professionnelle et favorisant le dialogue sur la reconnaissance des qualifications et la validation ;

4) le programme Schuman-Fulbright, offrant des bourses à des professionnels hautement qualifiés pour leur permettre d’entreprendre des études ou de suivre des formations de l’autre côté de l’Atlantique, dans des domaines revêtant une importance particulière pour les relations entre l’Union européenne et les Etats-Unis.

L’Union européenne et les Etats-Unis mènent un programme conjoint de coopération en matière d’enseignement supérieur et de formation professionnelle depuis 1995. Les activités essentielles de ce programme résident dans la mise au point de programmes d’études communs et dans les échanges d’étudiants dans un large éventail de disciplines, comme le développement de l’enseignement international, l’environnement et l’agriculture, l’ingénierie, les sciences de la santé et les affaires internationales.

Le programme a permis la création de plus d’une centaine de consortiums transatlantiques rassemblant plus de 700 établissements. Plus de 4 000 étudiants ont bénéficié des échanges qui en ont résulté.

Source
Union européenne (Conseil européen)

Réf : IP/06/812

Réseau Voltaire

Voltaire, édition internationale

Articles sous licence creative commons

Vous pouvez reproduire librement les articles du Réseau Voltaire à condition de citer la source et de ne pas les modifier ni les utiliser à des fins commerciales (licence CC BY-NC-ND).

Soutenir le Réseau Voltaire

Vous utilisez ce site où vous trouvez des analyses de qualité qui vous aident à vous forger votre compréhension du monde. Ce site ne peut exister sans votre soutien financier.
Aidez-nous par un don.

Comment participer au Réseau Voltaire ?

Traducteurs de niveau professionnel : vous pouvez nous aider à rendre ce site accessible dans votre langue maternelle.