Le président angolais José Eduarto Dos Santos et le Premier ministre chinois Wen Jiabo se sont engagés mardi à Luanda à élargir la coopération entre les deux pays.

Lors de leur rencontre dans la capitale angolaise, le Premier ministre chinois a indiqué que les relations sino-angolaises s’étaient développées de manière soutenue au cours des 23 dernières années, depuis l’établissement des relations diplomatiques entre les deux pays.

« Le gouvernement chinois apprécie hautement l’attachement de l’Angola au principe d’une seule Chine et la Chine soutient la reconstruction de l’Angola », a dit M. Wen, en visite en Angola.

« Les entreprises chinoises exploitent des opportunités de coopération économique en Angola, le deuxième partenaire commercial de la Chine en Afrique », a indiqué M. Wen.

Il a précisé que la Chine souhaitait renforcer sa coopération avec l’Angola dans les domaines des infrastructures, des télécommunications et de l’énergie, promettant de continuer à fournir de l’aide à l’Angola et d’encourager les entreprises angolaises à investir en Chine.

M. Dos Santos a estimé de son côté que les relations bilatérales avaient fait de réels progrès grâce aux notions de respect mutuel, d’égalité et de bénéfice mutuel qui caractérisent les rapports entre les deux pays.

Il a souligné que l’Angola soutenait la politique de la Chine envers l’Afrique, notant que les projets de coopération de la Chine en Afrique avaient aidé le continent à développer son économie, à réduire la pauvreté et à réaliser un développement en commun.

Il a émis l’espoir que les deux pays renforcent leur coopération dans le domaine de l’énergie, en combinant les riches ressources naturelles de l’Angola et le grand potentiel de développement de la Chine.

M. Wen a précisé que le développement de l’énergie de la Chine mettait l’accent sur les économies d’énergie et l’amélioration de l’efficacité, ajoutant que la Chine satisfaisait 90% de ses besoins nationaux.

Les importations de pétrole de la Chine en provenance de l’Afrique représentent moins d’un tiers de celles de certains pays et la Chine souhaite renforcer sa coopération énergétique avec des pays africains, dont l’Angola, sur le principe de l’égalité et du bénéfice mutuel.

A propos de la situation dans la région des Grands Lacs, M.  Wen a réaffirmé que le gouvernement chinois insistait pour que les pays de cette région résolvent leurs problèmes par le dialogue en respectant la souveraineté et l’intégrité territoriale de chacun, et en oeuvrant pour la paix, l’amitié et la prospérité de l’ensemble de la région.

Source
Xinhua (Chine)
#Xinhua (Chine)