Réseau Voltaire

Amir Peretz, ministre israélien de la Défense ordonne, sous la pression de la justice, une révision du tracé de la clôture qui tienne compte de certains intérêts palestiniens.

+

Amir Peretz, ministre de la Défense, a décidé de revoir le tracé de la clôture de séparation pour s¹assurer qu¹il répond aux besoins quotidiens de la population palestinienne. Il souhaite également rediscuter du tracé à Jérusalem, avec pour objectif de réduire le plus possible le nombre de Palestiniens qui se trouveraient du côté ouest (actuellement environ 200 000).

Peretz a ordonné à son directeur de cabinet, Kobi Toren, et à sa conseillère juridique, Tsvia Gross, de déterminer le plus rapidement possible s¹il existe d¹autres cas comme celui de la clôture qui passe à l¹est de colonie de Tzofin, et où le tracé a annexé de fait des terres prévues pour que cette colonie puisse d¹étendre. Peretz souhaite épargner au ministère de la défense des embarras supplémentaires suite à la décision de jeudi de la Haute cour de Justice en faveur d¹une action en justice contre le tracé de la clôture près de Tzofin.

La Haute cour est en effet saisie d¹autres demandes émanant de Palestiniens et d¹organisations humanitaires qui affirment que sous couvert de considérations de sécurité, le tracé de la clôture est utilisé pour voler de la terre aux Palestiniens et permettre ainsi aux colonies de s¹étendre.

Lors d¹une réunion à huis clos, Peretz a affirmé qu¹il n¹avait pas l¹intention de contester la décision de la Haute cour, d¹après laquelle le ministère de la défense a dissimulé la vérité sur les considérations qui ont présidé à la conception du tracé de la clôture dans la zone de Tzofin. Les juges ont ordonné à l¹Etat de démanteler la clôture actuelle dans les six mois, de construire un segment de remplacement, long de 1 350 mètres, et de payer aux demandeurs 50 000 shekels de frais de justice.

« Peretz orders fence route reviewed with Palestinians in mind », par Akiva Eldar, Ha’aretz, Israël, 20 juin 2006. Traduit par Gérard Eizenberg pour La Paix Maintenant

Articles sous licence creative commons

Vous pouvez reproduire librement les articles du Réseau Voltaire à condition de citer la source et de ne pas les modifier ni les utiliser à des fins commerciales (licence CC BY-NC-ND).

Soutenir le Réseau Voltaire

Vous utilisez ce site où vous trouvez des analyses de qualité qui vous aident à vous forger votre compréhension du monde. Ce site ne peut exister sans votre soutien financier.
Aidez-nous par un don.

Comment participer au Réseau Voltaire ?

Traducteurs de niveau professionnel : vous pouvez nous aider à rendre ce site accessible dans votre langue maternelle.