Réseau Voltaire

Les États-Unis ont violé 220 fois l’espace aérien nord-coréen en juin

| Paris (France)
+

La Corée du Nord a accusé le 30 juin 2006 les États-Unis d’avoir effectué plus de 220 missions d’espionnage aérien sur son territoire au cours du mois de juin, indique l’Agence de presse centrale coréenne (KVNA), citée par Xinhua.

Les États-Unis soupçonnent Pyongyang de préparer le lancement d’un missile balistique et ont sommé la Corée du Nord d’y renoncer. Les missions d’espionnage aérien concerneraient surtout la côte est du pays et auraient été menées avec des avions U2.

Une telle activité d’espionnage est rarissime. Lors de la crise d’avril, les États-Unis avaient effectué 170 missions de survol en violation de l’espace aérien nord-coréen.

Réseau Voltaire

Voltaire, édition internationale

Articles sous licence creative commons

Vous pouvez reproduire librement les articles du Réseau Voltaire à condition de citer la source et de ne pas les modifier ni les utiliser à des fins commerciales (licence CC BY-NC-ND).

Soutenir le Réseau Voltaire

Vous utilisez ce site où vous trouvez des analyses de qualité qui vous aident à vous forger votre compréhension du monde. Ce site ne peut exister sans votre soutien financier.
Aidez-nous par un don.

Comment participer au Réseau Voltaire ?

Traducteurs de niveau professionnel : vous pouvez nous aider à rendre ce site accessible dans votre langue maternelle.