Le cabinet politique et sécuritaire s’est réuni ce matin et a décidé de poursuivre ses frappes intensives contre le Hezbollah, ses infrastructures, ses centres de commandement, ses stocks d’armes et ses leaders, dans le but de ramener chez eux les 2 soldats enlevés et de faire cesser les tirs de roquettes sur Israël.

Le cabinet stipule les conditions pour une solution diplomatique à propos de la crise libanaise :

- Libération sans condition des 2 soldats enlevés, Udi Goldwasser et Eldad Regev

- Arrêt des tirs de roquettes contre les habitants de l’Etat d’Israël et autres cibles israéliennes

- Mise en oeuvre complète de la résolution 1559 du Conseil de Sécurité de l’ONU qui stipule de désarmer toutes les milices armées, d’étendre la souveraineté du Gouvernement libanais sur tout son territoire et d’y déployer son armée le long de la frontière avec Israël.

Côté palestinien, le cabinet a approuvé la poursuite des actions contre le Hamas et les organisations terroristes palestiniennes pour stopper les tirs de roquettes Qassam contre Israël et pour délivrer le soldat Gilad Shalit. Il n’y aura pas de négociations sur une libération de prisonniers.

Source
Israël (Premier ministre)