Réseau Voltaire

Il ne reste qu’une seule ambassade à Jérusalem

+

Le président du Venezuela, Hugo Chavez Frias, a rappelé son ambassadeur en Israël et envisage de fermer son ambassade pour sanctionner l’agression de l’État hébreu contre le Liban.

Le président du Costa Rica, Oscar Arias Sanchez, a décidé de se conformer aux résolutions de l’ONU et de déménager son ambassade en Israël de Jérusalem à Tel-Aviv. Le vice-Premier ministre israélien Shimon Peres, qui est un ami personnel de M. Arias et est lauréat comme lui du Prix Nobel de la Paix, a tenté vainement de le dissuader.

Désormais, seul le Salvador conserve son ambassade à Jérusalem. Le gouvernement israélien maintient ses principaux organes à Tel-Aviv mais, se référant à un « mandat biblique », affirme que Jérusalem est sa capitale millénnaire et que les Palestiniens n’y ont aucun droit.

Réseau Voltaire

Voltaire, édition internationale

Articles sous licence creative commons

Vous pouvez reproduire librement les articles du Réseau Voltaire à condition de citer la source et de ne pas les modifier ni les utiliser à des fins commerciales (licence CC BY-NC-ND).

Soutenir le Réseau Voltaire

Vous utilisez ce site où vous trouvez des analyses de qualité qui vous aident à vous forger votre compréhension du monde. Ce site ne peut exister sans votre soutien financier.
Aidez-nous par un don.

Comment participer au Réseau Voltaire ?

Traducteurs de niveau professionnel : vous pouvez nous aider à rendre ce site accessible dans votre langue maternelle.