Réseau Voltaire

« Un ordre global fondé sur la justice »

+

Il ne peut y avoir de paix sans justice, pas de liberté sans Droits de l’homme et pas de développement durable sans respect de la loi. Le génocide rwandais il y a dix ans a entraîné une large dévastation avec des conséquences pour nous tous et les attaques du 11 septembre trouvent leurs racines dans la répression des talibans. Dans notre monde interdépendant, ces évènements appellent à un renforcement de la loi internationale et de son application.
Le système multilatéral de l’ONU a prévenu un confit majeur pendant 60 ans, mais ces règles ont évoluées. Le droit humanitaire s’est renforcé et la souveraineté des États dans le traitement de leur population et des autres. Quand cette responsabilité n’est pas respectée, la communauté internationale peut agir, comme dans les Balkans. Toutefois, la prévention est préférable et c’est ce à quoi nous nous sommes engagés lors du Forum international de Stockholm pour la prévention du génocide en janvier et à l’ONU.
Les Droits de l’homme sont au cœur des relations étrangères européennes et nous dialoguons avec des pays tiers sur ce sujet ou nous prenons des sanctions dans les cas les plus graves. Nous devons fixer un barème d’appréciation des cas pour savoir quelle réponse apporter aux différentes situations.
Le Royaume-Uni et la Suède étaient en désaccord sur l’intervention en Irak, mais aujourd’hui, ils s’accordent sur la reconstruction. Il est impératif de combattre le terrorisme dans le respect des Droits de l’homme. Il faut également combattre le désespoir et la pauvreté qui engendrent le terrorisme. Nos gouvernements sont engagés à combattre la misère par la diminution de la dette, le commerce équitable, l’aide au développement durable, la lutte contre la dégradation de l’environnement et la promotion de la bonne gouvernance. Nous appuyons également la politique de l’Union européenne en faveur de la Cour criminelle internationale et nous souhaitons la ratification du Protocole additionnel de la Convention contre la torture.
Nos deux pays se battent pour le respect de la loi internationale.

Source
International Herald Tribune (France)
L’International Herald Tribune est une version du New York Times adaptée au public européen. Il travaille directement en partenarait avec Haaretz (Israël), Kathimerini (Grèce), Frankfurter Allgemeine Zeitung (Allemagne), JoongAng Daily (Corée du Sud), Asahi Shimbun (Japon), The Daily Star (Liban) et El País (Espagne). En outre, via sa maison-mère, il travaille indirectement en partenarait avec Le Monde (France).

« A global order based on justice », par Laila Freivalds et Jack Straw, International Herald Tribune, 23 juin 2004.

Articles sous licence creative commons

Vous pouvez reproduire librement les articles du Réseau Voltaire à condition de citer la source et de ne pas les modifier ni les utiliser à des fins commerciales (licence CC BY-NC-ND).

Soutenir le Réseau Voltaire

Vous utilisez ce site où vous trouvez des analyses de qualité qui vous aident à vous forger votre compréhension du monde. Ce site ne peut exister sans votre soutien financier.
Aidez-nous par un don.

Comment participer au Réseau Voltaire ?

Traducteurs de niveau professionnel : vous pouvez nous aider à rendre ce site accessible dans votre langue maternelle.