Mercredi, la souveraineté de l’Irak sera restaurée et les Irakiens feront le premier pas vers un futur libre et prospère. Ce sera une avancée importante pour l’Irak, la région et le monde entier. En tant qu’Irakiens, nous remercions les États-Unis pour les sacrifices faits par ses soldats pour libérer et reconstruire notre pays. Nous espérons pouvoir bénéficier du soutien de la communauté internationale alors que nous prenons la responsabilité de notre avenir. Les membres de mon gouvernement intérimaire sont parmi les plus brillants des Irakiens et ils reflètent la diversité du pays. Ils sont tous attachés à la paix, à la stabilité, à la liberté et au progrès économique.
La politique de notre gouvernement visera à remplir quatre objectifs interdépendants :
- Nous voulons avant tout rétablir la sécurité. Cela passe par un renforcement des forces de l’ordre et de l’armée pour lutter contre le terrorisme. Nous ferons la distinction entre les Irakiens qui agissent contre l’occupation par désespoir et les terroristes fondamentalistes étrangers qui veulent nous voir échouer. En effet, nous souhaitons la réconciliation nationale pour aider à la reconstruction du pays et vaincre le second groupe. Nous restaurerons également l’honneur des anciens officiers irakiens de la police et de l’armée à l’exception de ceux qui ont commis les crimes les plus haineux.
- Nous devons restaurer l’économie en reconstruisant les services de base et en diminuant le chômage, ce qui est possible vu l’importance des chantiers de reconstruction. Nous devons également accroître la production de pétrole.
- Nous devons mettre en place un système indépendant et fort.
- Nous devons accélérer la marche vers la démocratie, une démocratie qui ne sera pas la réplique d’un modèle étranger, mais qui tiendra compte de notre histoire.

Source
Washington Post (États-Unis)
Quotidien états-unien de référence, racheté en août 2013 par Jeff Bezos, fondateur d’Amazon.
The Independent (Royaume-Uni)

« Give us back our dignity », par Iyad Allaoui, The Independent, 27 juin 2004.
« A New Beginning », Washington Post, 27 juin 2004