Réseau Voltaire

« Le despote du Zimbabwe regarde son peuple affamé »

+

Lentement, trop lentement, l’opinion internationale se mobilise pour mettre la pression sur le gouvernement soudanais, mais malheureusement rien n’est fait pour arrêter un autre gouvernement africain qui a atteint un niveau impressionnant de cruauté : celui du Zimbabwe.
Beaucoup de Zimbabwéens, dont beaucoup affaiblis par le sida, meurent de faim tandis que Robert Mugabe bloque la distribution de nourriture. Il peut conduire cette politique car il bénéficie du soutien de son voisin, l’Afrique du Sud de Thabo Mbeki. Mugabe affirme que l’aide du programme alimentaire de l’ONU n’est plus requise, mais cette affirmation est invérifiable car Mugabe s’est attaqué à tous les médias indépendants. De son côté, l’archevêque Pius Ncube affirme qu’autour de lui les gens meurent de faim.
Cette situation rappelle celle de la Chine du « grand bond en avant », une politique qui a conduit à la mort par la famine de 14 à 30 millions de Chinois. Ces gens sont morts parce que le pouvoir central refusait d’admettre que Mao avait commis une erreur. Il y a 20 ans, le Zimbabwe était le grenier de l’Afrique mais les saisies de ferme et le sida, qui touche 30 % de la population dans le pays, ont ruiné le pays. Si le sida est aussi présent, c’est justement parce que Mugabe a longtemps nié sa présence sur son sol à l’époque où cette maladie était associée aux homosexuels, or Mugabe est violemment homophobe.

Source
International Herald Tribune (France)
L’International Herald Tribune est une version du New York Times adaptée au public européen. Il travaille directement en partenarait avec Haaretz (Israël), Kathimerini (Grèce), Frankfurter Allgemeine Zeitung (Allemagne), JoongAng Daily (Corée du Sud), Asahi Shimbun (Japon), The Daily Star (Liban) et El País (Espagne). En outre, via sa maison-mère, il travaille indirectement en partenarait avec Le Monde (France).

« Zimbabwe’s despot watches his people starve », par Aryeh Neier, International Herald Tribune, 17 août 2004.

Articles sous licence creative commons

Vous pouvez reproduire librement les articles du Réseau Voltaire à condition de citer la source et de ne pas les modifier ni les utiliser à des fins commerciales (licence CC BY-NC-ND).

Soutenir le Réseau Voltaire

Vous utilisez ce site où vous trouvez des analyses de qualité qui vous aident à vous forger votre compréhension du monde. Ce site ne peut exister sans votre soutien financier.
Aidez-nous par un don.

Comment participer au Réseau Voltaire ?

Traducteurs de niveau professionnel : vous pouvez nous aider à rendre ce site accessible dans votre langue maternelle.