Jeudi dernier, le Washington Post a publié les états de service de Larry Thurlow, un des principaux accusateurs de Kerry, jettant un doute sur ses propos. Face à ces révélations la presse conservatrice minimise les nouvelles informations ou bien les ignore, affichant ainsi son parti pris.
Le 13 mars 69, Kerry a obtenu une Bronze Star [1] pour son action sous le feu de l’ennemi. Thurlow a obtenu une décoration identique pour ce même événement comme l’a révélé le Washington Post. Or, il prétend qu’il n’y a pas eu de tirs ce jour-là et que s’il a bénéficié de cette médaille, c’est suite au rapport que Kerry aurait rédigé lui-même. Pourtant, le Washington Post a révélé que le rapport avait été signé par un homme dont les initiales sont KJW et qui a signé des rapports concernant des évènements dans lesquels Kerry n’était pas impliqué. C’est sur le témoignage de Thurlow que s’appuie le livre anti-Kerry Unfit for Command, largement repris par la presse conservatrice.
Le New York Post de Murdoch a décidé d’ignorer cette information, comme le Wall Street Journal. Le Washington Times a repris l’information du Post, mais n’en tient pas compte dans sa page éditoriale. Fox News a mis très longtemps pour reprendre le Post et finalement l’a fait de façon biaisée avant d’ignorer le témoignage de Thurlow tout en rappelant la controverse. Fox a également indiqué que les partisans de Kerry cherchaient à discréditer ses accusateurs, mais pas que ceux-ci était soutenus par les conservateurs. À la radio, Rush Limbough a transformé l’information du Post en les présentant comme des déclarations de Kerry et a repris les affirmations de Thurlow.

Source
Los Angeles Times (États-Unis)

" You Can Report, but We Will Decide ", par Ben Wasserstein, Los Angeles Times, 24 août 2004.

[1] décoration militaire états-unienne