Réseau Voltaire
L’affaire du B52 de la base de Minot

La mise en place de bombes nucléaires états-uniennes contre l’Iran ?

La presse a rapporté que, le 30 août 2007, un B52 de l’US Air Force a été armé par erreur de bombes atomiques et a survolé ainsi le territoire des États-Unis. Pourtant, connaissant les procédures relatives aux armes nucléaires, cet incident ne peut en aucun cas être le fruit d’une négligence. Que signifie-t-il donc ?

+

Que signifie tout ce bruit autour d’un B-52 décollant de la base pour B-52 de Minot au Dakota-du-Nord pour ensuite atterrir à la base pour B-52 de Barksdale en Louisiane ? C’est comme si quelqu’un s’agitait à la vue d’un facteur qui quitte son bureau de poste en uniforme. En outre, comment est-ce possible que quelqu’un observant l’atterrissage d’un B-52 puisse identifier les missiles que porte l’appareil comme étant des bombes atomiques ? Cela n’a pas de sens.

C’est pourquoi j’ai téléphoné à un ancien ami qui avait été pilote de B-52 et je lui en ai parlé. Ce que mon copain, appelons-le Jack D. Ripper, m’a raconté confirme mes présomptions. Il m’a rappelé que les seules raisons d’équiper un appareil de bombes atomiques sont, soit un état d’alerte, soit une mission explicite de transférer ces armes à un autre endroit spécifique.

Puis, il m’a raconté quelque chose que je n’avais encore jamais entendu. La base de l’armée de l’air de Barksdale sert de base pour des opérations militaires au Moyen-Orient. Alors, je me suis demandé pourquoi nous avions besoin d’armes nucléaires à Barksdale ? Qu’on ait besoin de recourir à de telles armes contre l’Irak – j’ai de la peine à le concevoir. Quel pourrait donc être le but d’entreposer des armes nu­cléaires sur une base militaire qui sert de point de départ à des opérations au Moyen-Orient ?

A la fin, il m’a informé qu’il pensait qu’une personne de l’intérieur avait dû faire passer l’information concernant ces avions transportant des bombes atomiques. Un B-52 qui atterrit à Barksdale est un non-évènement, mais un B-52 muni de bombes atomiques est tout le contraire.

Alors, peut-être qu’il y a une explication simple à tout cela. Mais aucune ne me vient à l’esprit. Une chose est certaine, les pilotes de cet avion ne se sont pas décidés au dernier moment à charger des armes nucléaires juste pour faire un petit tour de plaisance. Ce dont nous avons besoin maintenant, c’est de questions sérieuses et des réponses claires. Que diable se passe-t-il ? Est-ce possible que quelqu’un de Barksdale ait voulu mettre en garde indirectement les citoyens américains que l’administration Bush est en train de mettre en place des bombes atomiques pour attaquer l’Iran ? Je ne le sais pas, mais c’est une question qu’il vaut la peine de se poser.

Version française : Global Research

Articles sous licence creative commons

Vous pouvez reproduire librement les articles du Réseau Voltaire à condition de citer la source et de ne pas les modifier ni les utiliser à des fins commerciales (licence CC BY-NC-ND).

Soutenir le Réseau Voltaire

Vous utilisez ce site où vous trouvez des analyses de qualité qui vous aident à vous forger votre compréhension du monde. Ce site ne peut exister sans votre soutien financier.
Aidez-nous par un don.

Comment participer au Réseau Voltaire ?

Traducteurs de niveau professionnel : vous pouvez nous aider à rendre ce site accessible dans votre langue maternelle.