Réseau Voltaire

Journée internationale de la non-violence du 2 octobre

+

Le 15 juin dernier, l’Assemblée générale de l’ONU a déclaré le 2 octobre, date d’anniversaire de la naissance de ­Mahatma Gandhi, Journée internationale de la non-violence. La résolution A/61/L.62, présentée par la délégation de l’Inde, a été adoptée à l’unanimité des pays dont la Suisse.
Dire que la promotion de la paix et de la non-violence viennent en réponse à la violence relèverait presque d’une évidence. La difficulté propre à anticiper des crises, le manque de ressources pour faire appel à des alternatives ­créatives peuvent mettre des personnes ou des groupes de personnes dans des situations telles qu’ils peuvent les percevoir sans issue. Le recours à la violence est alors une des nombreuses réponses possibles pour sortir de ces situations. La mise en œuvre des principes de paix et de non-violence offre des alternatives qui ­peuvent garantir la cohésion sociale, laquelle permet à chacun et chacune de satisfaire les besoins de base tels l’intégrité, la dignité et la sécurité.
Les associations et organisations sous-mentionnées, à leur mesure, contribuent au maintien et au développement de cette cohésion sociale par leurs activités et par la transmission de ces valeurs. Leurs moyens sont l’engagement, la mise à disposition d’informations et de formations. Afin de faire connaître cette journée à un public le plus large possible, les associations et organisations sous mentionnées ont décidé de fonder le Collectif suisse des ONG pour la Journée internationale de la non-violence du 2 octobre.
Ce collectif vise :
– à réunir les forces de ses membres pour créer un événement les 2 octobre,
– à mettre en œuvre un maximum de synergies entre ses membres pour mieux visibiliser collectivement ses objectifs.

En plus des moyens dont disposent ces associations et organisations, ces dernières ­comptent sur le soutien de la Confédération afin que ce jour soit célébré annuellement dans tout le pays et, conformément au communiqué des Nations Unies, qu’il soit l’occasion de diffuser les messages de paix et de non-violence, notamment par des actions d’éducation et de sensibilisation.

Berne, le 1er octobre 2007

Les signataires de la résolution pour la 1ère Journée internationale de la non-violence du 2 octobre 2007 sont : Schweizerischer Friedensrat SFR, Zürich ; Centre pour l’action non-violente CENAC, Lausanne ; Quäker Schweiz ; Stimme der Migrantenvereine des Kantons St. Gallen, St. Gallen ; Verein Friedensdorf, Broc ; Gemeinschaft Schweizer Zivildienstleistender GSZ ; Forum für Friedenserziehung, St. Gallen ; Mouvement International de la Reconciliation MIR-romand, Concise ; Frauen für den Frieden Schweiz ; Verein Friedenskunst, Zürich ; cfd, die feministische Friedensorganisation, Bern ; Gruppe Schweiz ohne Armee GSoA, Bern ; National Coalition BuiIding Institute NCBI ; Europa für den Frieden, Zürich ; Gruppo ticinese per il servizio civile, Bellinzona ; Vivre ensemble, Genève ; Eirene Suisse, Genève ; Humanistische Bewegung in der Schweiz

Source
Horizons et débats (Suisse)

489. Les milices helvètes
Les milices helvètes
« Horizons et débats », n°25, 25 novembre 2019
 
485. « Opération Libero »
« Opération Libero »
« Horizons et débats », n°21, 30 septembre 2019
 
482. Démocratie directe
Démocratie directe
« Horizons et débats », n°18, 19 août 2019
 
481. Fondement de la politique étrangère suisse
Fondement de la politique étrangère suisse
« Horizons et débats », n°17, 5 août 2019
 

Articles sous licence creative commons

Vous pouvez reproduire librement les articles du Réseau Voltaire à condition de citer la source et de ne pas les modifier ni les utiliser à des fins commerciales (licence CC BY-NC-ND).

Soutenir le Réseau Voltaire

Vous utilisez ce site où vous trouvez des analyses de qualité qui vous aident à vous forger votre compréhension du monde. Ce site ne peut exister sans votre soutien financier.
Aidez-nous par un don.

Comment participer au Réseau Voltaire ?

Traducteurs de niveau professionnel : vous pouvez nous aider à rendre ce site accessible dans votre langue maternelle.