Le département US de la Défense a présenté, le 4 février 2008, son budget prévisionnel pour l’année fiscale à venir (qui débute en avril) à hauteur de 515,4 milliards d’US dollars. Cependant ce chiffre est loin de la réalité.

- Le Bureau du Budget de la Maison-Blanche a en réalité transmis au Congrès une demande légèrement supérieure de 518,3 milliards ;
- Il conviendra d’y ajouter en cours d’année une enveloppe spéciale pour les guerres d’Irak et d’Afghanistan qui atteindra, selon les besoins, entre 70 et 200 milliards supplémentaires ;
- Les armes nucléaires sont imputées sur le budget du département de l’Énergie à hauteur de 17 milliards ;
- L’administration générale des services de la Défense se réserve 3,2 milliards ;
- Le département de la Sécurité de la Patrie requiert 40,1 milliards ;
- Les programmes de coopération militaire du département d’État (essentiellement des dons en armement) représentent 38,4 milliards ;
- Les soldes des Anciens combattants sont provisionnées sur le budget du département des Vétérans pour 91,3 milliards (somme qui devra par la force des choses être augmentée en cours d’année selon l’intensité des combats) ;
- Enfin les retraites versées aux officiers de réserve sont imputées sur le budget du département du Trésor à hauteur de 12,1 milliards.

Le budget de la Défense US 2009 devrait donc, selon toute probabilité, dépasser les 800 milliards de dollars.