Réseau Voltaire
28 novembre 1999

À Seattle, baptême du feu de l’antimondialisme

+

Aux États Unis, du 27 au 30 novembre 1999, doit se tenir à Seattle la conférence ministérielle de l’Organisation mondiale du commerce (OMC), où 135 États débattent de la (dé)règlementation des échanges internationaux et de la très contestée proposition d’Accord multilatéral sur les investissements (AMI). Mobilisés depuis trois ans, les militants anticapitalistes et antimondialistes affluent vers la ville qui a décrété l’état de siège. Des dizaines de milliers de manifestants parviennent à bloquer le centre-ville et à empêcher les délégués officiels de rejoindre la conférence. Les jours suivants les manifestations prennent de l’ampleur, la police et des unités antiémeutes se livrant à une répression violente, allant même jusqu’à gazer les délégués de l’OMC. Après une semaine noire, la conférence s’achève sur un échec cuisant pour les autorités américaines, mais renforce la détermination des militants antimondialisation qui vont désormais se mobiliser à chaque nouveaux rendez-vous : Washington, Prague, Nice, Davos, Québec, Göteborg... À Gènes, en 2002, le manifestant Carlo Giulani sera abattu par la police.

Articles sous licence creative commons

Vous pouvez reproduire librement les articles du Réseau Voltaire à condition de citer la source et de ne pas les modifier ni les utiliser à des fins commerciales (licence CC BY-NC-ND).

Soutenir le Réseau Voltaire

Vous utilisez ce site où vous trouvez des analyses de qualité qui vous aident à vous forger votre compréhension du monde. Ce site ne peut exister sans votre soutien financier.
Aidez-nous par un don.

Comment participer au Réseau Voltaire ?

Traducteurs de niveau professionnel : vous pouvez nous aider à rendre ce site accessible dans votre langue maternelle.