Réseau Voltaire
6 décembre 1944

Pour le secrétaire à la Guerre Stimson, les États-Unis sont pires qu’Hitler

+

Alors que la campagne de bombardement du Japon prend de l’ampleur, le géneral Curtis LeMay du 21st Bomber Command donne l’ordre de mélanger des obus explosifs aux bombes incendiaires pour empêcher les pompiers japonais de combattre les incendies. Le « règne de feu » de LeMay touchera essentiellement des zones résidentielles et tuera plus de 700 000 civils. Le 6 décembre 1944, dans une lettre au général McArthur, le brigadier général Bonner Fellers dénonce « le massacre de non-combattants le plus sauvage et barbare de toute l’histoire de l’humanité ». Le secrétaire à la Guerre Henry Stimson déclare qu’il « craint que les États-Unis gagnent la réputation d’avoir commis encore plus d’atrocités et de crimes de guerre qu’Adolf Hitler ». Dans Time Magazine, après la guerre, LeMay dira : « Je pense que si nous avions perdu la guerre, j’aurais été pendu comme criminel de guerre. Heureusement, je suis du coté des vainqueurs. »

Articles sous licence creative commons

Vous pouvez reproduire librement les articles du Réseau Voltaire à condition de citer la source et de ne pas les modifier ni les utiliser à des fins commerciales (licence CC BY-NC-ND).

Soutenir le Réseau Voltaire

Vous utilisez ce site où vous trouvez des analyses de qualité qui vous aident à vous forger votre compréhension du monde. Ce site ne peut exister sans votre soutien financier.
Aidez-nous par un don.

Comment participer au Réseau Voltaire ?

Traducteurs de niveau professionnel : vous pouvez nous aider à rendre ce site accessible dans votre langue maternelle.