Réseau Voltaire
10 décembre 1994

La plus grande des hypocrisies

+

Brillant médecin, pédiatre de renommée internationale, Jocelyn Elders est une étoile montante de la communauté noire états-unienne. En 1992, le président Clinton la nomme Surgeon General des États-Unis. Dans le cadre de la lutte contre le sida et les grossesses involontaires, elle cherche à redynamiser l’éducation sexuelle à l’école et met en place des groupes de travail. Début décembre 1994, lors d’une réunion, elle défend l’idée d’inclure la masturbation et les caresses génitales dans les pratiques du safe sex à promouvoir auprès des adolescents. Scandale, la presse et l’opinion conservatrice se déchaînent. Même Bill Clinton (pourtant un expert) est outré et la démet de ses fonctions, le 10 décembre 1994. Le magazine AVN réalise une enquête sur ce tabou auprès de 1 000 leaders politiques et religieux aux US : plus de la moitié osent affirmer ne s’être jamais masturbés. Le réverend Sharpton affirme « fermer les yeux sous la douche » et Barbara Bush fait le lien entre masturbation et criminalité. Jocelyn Elders en tirera une analyse intelligente : Le Mot Maudit

Articles sous licence creative commons

Vous pouvez reproduire librement les articles du Réseau Voltaire à condition de citer la source et de ne pas les modifier ni les utiliser à des fins commerciales (licence CC BY-NC-ND).

Soutenir le Réseau Voltaire

Vous utilisez ce site où vous trouvez des analyses de qualité qui vous aident à vous forger votre compréhension du monde. Ce site ne peut exister sans votre soutien financier.
Aidez-nous par un don.

Comment participer au Réseau Voltaire ?

Traducteurs de niveau professionnel : vous pouvez nous aider à rendre ce site accessible dans votre langue maternelle.