Réseau Voltaire

« Nous n’aurons bientôt plus besoin de troupes étrangères »

+

Nous n’avons pas demandé aux troupes étrangères de partir et on peut noter que le porte-hélicoptères français Jeanne-d’Arc doit arriver demain [1] au large de Sumatra et que des forces japonaises sont attendues très bientôt. Elles seront les bienvenues. Par contre, nous pensons que le processus d’aide d’urgence lancé après la catastrophe devrait normalement être stabilisé d’ici à trois mois. Nous n’aurons alors plus besoin d’hélicoptères et les troupes étrangères ne seront plus nécessaires. En revanche, nous aurons alors d’autres besoins, dans le domaine hospitalier par exemple.
A Aceh, nous sommes à la recherche d’un règlement politique. Nous avons passé un accord avec la rébellion séparatiste pour améliorer les conditions de sécurité dans la province après la catastrophe. L’indépendance réclamée par le Mouvement Aceh libre (GAM) est inacceptable mais nous avons mis en place un plan d’autonomie, conformément d’ailleurs aux souhaits de l’Union européenne. La loi martiale a été ramenée l’an dernier à un état d’urgence civil. La situation s’est améliorée. Des élections ont eu lieu et leur bon déroulement a pu être constaté par 232 observateurs dépêchés sur place. Le GAM n’est pas en mesure de frapper et il n’est plus présent que dans les montagnes. Les séparatistes pourraient bien être tentés de s’emparer d’une partie de cette aide. Mais ils ne pourront pas rallier les gens à leur cause.
Nous avons sollicité un moratoire de notre dette au Club de Paris, compte tenu des difficultés exceptionnelles auxquelles nous faisons face. Nous n’avons pas demandé de restructuration de notre dette car nous ne sommes pas en crise. De même, il aurait été difficile pour le gouvernement de solliciter de nouveaux prêts. Mais nous avons demandé, outre le moratoire, des initiatives supplémentaires comme des fonds pour la reconstruction et certaines facilités commerciales.

Source
Le Figaro (France)
Diffusion 350 000 exemplaires. Propriété de la Socpresse (anciennement créée par Robert Hersant, aujourd’hui détenue par l’avionneur Serge Dassault). Le quotidien de référence de la droite française.

« Nous n’aurons bientôt plus besoin de troupes étrangères », par Hassan Wirajuda, Le Figaro, 13 janvier 2005. Ce texte est adapté d’une interview.

[1] le 14 janvier 2005

Hassan Wirajuda

Hassan Wirajuda Hassan Wirajuda est ministre des Affaires étrangères indonésien

 
Réseau Voltaire

Voltaire, édition internationale

Articles sous licence creative commons

Vous pouvez reproduire librement les articles du Réseau Voltaire à condition de citer la source et de ne pas les modifier ni les utiliser à des fins commerciales (licence CC BY-NC-ND).

Soutenir le Réseau Voltaire

Vous utilisez ce site où vous trouvez des analyses de qualité qui vous aident à vous forger votre compréhension du monde. Ce site ne peut exister sans votre soutien financier.
Aidez-nous par un don.

Comment participer au Réseau Voltaire ?

Traducteurs de niveau professionnel : vous pouvez nous aider à rendre ce site accessible dans votre langue maternelle.