Ce classement a été établi par la revue Arab Business. Il ne prend pas en compte les familles royales (à l’exception du prince Al-Waleed d’Arabie saoudite car sa fortune a été acquise par son travail personnel).

Nom et pays de résidence Fortune Sociétés
01 Prince Alwaleed bin Talal Al Saud
(Arabie saoudite)
17,08 milliards $ Kingdom Holding Company (Banques et finances).
Il détient également les chaînes TV Rotana et LBC, et possède des parts dans Citigroup, Apple et News Corp.
02 Nasser Al Kharafi
(Koweit)
9,6 milliards $ Atheer (Télécom), Zain (Télécom), Kharafi Group (BTP et grande distribution)
Il détient les franchises au Proche-Orient et dans le Golfe de KFC, Wimpy, TGI Friday’s, Cadbury’s, Pizza Hut et Saint Cinnamon
03 Maan Al Sanea
(Arabie saoudite)
9,3 milliards $ Saad Specialist Hospital (Santé), Saad Group (BTP, Industrie)
Il détient également des parts dans la banque HSBC
04 Cheikh Mohamed Bin Issa Al Jaber
(Arabie saoudite)
8,8 milliards $ MBI International, JJW Hotels & Resorts, Ajwa Group, Jadawel International Company Limited, Continentoil
05] Mohammad Al Amoudi
(Arabie saoudite
8,8 milliards $ Saudi Amoudi Group, Corral Group, Midroc Group
Ces sociétés d’investissements sont particulièrement présentes en Suède et au Maroc.
06 Abdulaziz Al Ghurair
(Émirats)
7,8 milliards $ Mashreq (Banque)
07 Famille Ben Laden
(Arabie saoudite)
7,2 milliards $ Bin Laden Group (BTP)
La société construit actuellement le « pont du siècle » qui devra relier le Yemen à Djibouti.
08 Famille Olayan
(Arabie soudite)
7,2 milliards $ Olayan Group (Banque et finances), Arab Commercial Enterprises (Assurances)
La famille contrôle de nombreuses sociétés au Royaume-Uni.
09 Famille Kanoo
(Bahrein)
6,1 milliards $ Kanoo Group
Investissements trés diversifiés dans l’énergie, le tourisme et le BTP
10 Said Khoury
(Palestine)
6,0 milliards $ Consolidated Contractors International Company (BTP)
Le développement de la CCC est historiquement lié à celui de Bechtel (la société de BTP de George P. Shultz)
11 Sulaiman Al Rajhi
(Arabie soudite)
5,4 milliards $ Al Rajhi Banking & Investment (la plus importante banque islamique).
12 Saleh Kamel
(Arabie saoudite
5,3 milliards $ Arab Radio & Television (ART), Middle East Broadcasting Corporation (MBC), AlBaraka Banking Group
IL est président de la Chambre islamique de commerce.
13 Famille Al Shaya
(Koweït)
5,1 milliards $ M.H. Alshaya Co (Grande distribution)
Détenteur au Proche-Orient et dans le Golfe des franchises Starbucks, H&M, Debenhams, Boots, Next, River Island, Motivi, VaVaVoom, Mothercare, Peacocks, Steve Madden, Stride Rite, Bear Factory, Liz Claiborne, Tommy Hilfiger, Claire’s, Etam, Tammy, Elena Miro, Oltre, Vero Moda et Exit.
14 Famille Gargash
(Émirats)
5,0 milliards $ Daman Investments, Gargash Enterprises
15 Mahdi Al-Tajir
(Émirats)
4,4 milliards $ Bonhams (Grande distribution et immobilier.
Il est ancien ambassadeur des Émirats en France.
16 Hasib Sabbagh
(Palestine)
4,3 milliards $ Co-fondateur avec Said Khoury et Kamel Abdul Rahman de l’entreprise de BTP Consolidated Contractors Company (CCC).
Il fut longtemps membre du Conseil national palestinien. Aujourd’hui, il finance de nombreuses activités caritatives et universitaires en Palestine, ainsi que, aux USA, l’American Enterprise Institute, le Council on Foreign Relations et le Middle East Institute.
17 Majid Al Futtaim
(Émirats)
4,3 milliards $ Majid Al Futtaim a construit les principaux centre commerciaux et de loisirs du Proche-Orient et d’Afrique du Nord.
18 Abdullah Al Futtaim
(Émirats)
4,3 milliards $ Frère du précédent, il gère l’autre branche du Majid Al Futtaim Group : l’importation d’automobiles (Toyota, Lexus, Honda, Volvo, Jeep et Chrysler), ainsi que l’immobilier (notamment à Dubai).
19 Famille Algosaibi
(Arabie saoudite)
3,6 milliards $ Investissements diversifiés incluant les boissons du groupe PepsiCo au Proche-Orient, et les activités bancaires d’American Express Gold et des Traveller chèques Amex.
20 Shwan Al-Mulla
(Irak/Royaume-Uni)
3,4 milliards $ Fondateur de la firme de BTP Iraqi Consultants and Construction Bureau (ICCB). Sa firme a emporté la majorité des contrats de reconstruction du pays et est l’agent exclusif pour l’importation de nombreux équipements (notamment dans le domaine de l’automobile et des téléphones portables).
21 Famille Al Zamil
(Arabie saoudite)
3,4 milliards $ Holding diversifiée comprenant des sociétés spécialisées pour l’acier, l’air conditionné et l’isolation thermique.
22 Mohamed Abdul Latif Jameel
(Arabie saoudite)
3,3 milliards $ Le Abdul Latif Jameel Group (ALJ) est distributeur exclusif de Toyota au Proche-Orient. Il dispose également de filiales pour l’électro-ménager et l’immobilier.
Il a financé le département d’art islamique du Victoria & Albert Museum de Londres.
23 Famille Sawiris
(Égypte)
3,2 milliards $ Orascom Telecom, Orascom Construction Industries S.A.E, Orascom Hotels and Development (OHD).
Le directeur financier d’Orascom, Tarek Foudah, est mort dans l’attentat contre le Marriott d’Islamabad.
24 Khalid bin Mahfouz
(Arabie saoudite)
3,2 milliards $ National Commercial Bank, Capital Investment Holdings of Bahrain.
Khalid bin Mahfouz a fait condamner Rachel Ehrenfeld qui l’avait accusé de financer le terrorisme et il a négocié un accord avec Jean-Charles Brisard et Guillaume Dasquié qui avaient faussement documenté cette campagne de diffamation.
25 Saleh Al Rajhi
(Arabie saoudite)
3,1 milliards $ Al Rajhi Bank, spécialisée dans les transactions pour les pèlerins de La Mecque
26 Suad Al Humaidi
(Koweit/Liban)
3,0 milliards $ National Bank of Kuwait (NBK) et partenaire de la famille Hariri dans Solidere (promoteur de la reconstruction du centre de Beyrouth).
Madame Suad Al Humaidi est la seule femme de ce classement.
27 Sheikh Walid Al Ibrahim
(Arabie saoudite)
2,9 milliards $ Chaînes de télévision satellitaire Middle East Broadcasting Corporation (MBC), et Al Arabiya (lancée avant l’invasion de l’Irak pour supporter l’intervention anglo-saxonne).
Il est le beau-frère du roi Fadh.
28 Abdullah Al Rajhi
(Arabie saoudite)
2,9 milliards $ Al Rajhi Bank (géant de la banque islamique).
29 Nadhmi Auchi
(Royaume-Uni)
2,8 milliards $ Ex-acheteur d’armes de Saddam Hussein devenu trader officieux de la Couronne britannique. Sa holding General Mediterranean Holdings est basée au Luxembourg.
Il préside l’Anglo-Arab Organisation et a acheminé les fonds secrets britanniques pour la campagne électorale de Barack Obama.
30 Saad Hariri
(Liban/Arabie saoudite)
2,6 milliards $ Héritier de la société de BTP Saudi Oger.
Il est le fils de l’ancien Premier ministre assassiné Rafic Hariri et, à ce titre, le chef de son parti politique, le Courant du futur.
31 Issam Fares
(Liban)
2,4 milliards $ Self-made man, il a acheté le fonds de placement Wedge Group (Houston, Texas) qui détient de nombreuses sociétés d’équipement, d’immobilier et d’hôtellerie. 
32 Bahaa Hariri
(Liban/Suisse)
2,3 milliards $ Horizon Development (promoteur immobilier, il construit notamment une ville nouvelle à Aqaba (Jordanie).
33 Mohammed Shafik Gabr
(Égypyte)
2,2 milliards $ Héritier de la holding trés diversifiée ARTOC Group Investment & Development.
Il préside de nombreux syndicats professionnels en Égypte.
34 Famille Al Rostamani
(Émirats)
2,2 milliards $ Intérêts diversifiés incluant la rerésentation de Suzuki, Renault, Nissan Diesel, Tata, Thomas Cook, Michelin et Castrol, aussi bien que des parts dans le quotidien Gulf News.
35 Ayman Hariri
(Liban)
2,1 milliards $ Intelsat (télécom), Oger Systems (BTP).
Ayman est le troisième des cinq enfants d el’ex-Premier ministre libanais Rafic Hariri.
36 Famille Shoman
(Palestine)
1,9 milliards $ Arab Bank.
37 Omar Ayesh
(Émirats)
1,8 milliards $ Promoteur immobilier (Tameer Holding Investments, Nobles Properties) dns le Golfe et en Libye.
38 Famille Boodai
(Koweit)
1,7 milliards $ Jazeera Airways (compagnie d’aviation low cost), Global Securities House (GSH) (Finances), Boodai Corporation (équipements lourds).
39 Tareq Sultan
(Koweit)
1,7 milliards $ Agility Logistics.
La compagnie a notamment assuré la logistique de l’armée US au Koweit. Elle tente aujourd’hui de diversifier sa clientèle.
40 Famille Al Tayer
(Émirats)
1,7 milliards $ Automobile (distribution de Land Rover, Jaguar, Ford, Lincoln et Ferrari.), mode (Gap et Banana Republic), parfums, cosmétiques, luxe (Harvey Nichols), énergie (Empower).
41 Mohamed Al Bahar
(Koweit)
1,7 milliards $ National Bank of Kuwait (NBK), Caterpillar, Al Watany Bank.
42 Famille Alghanim
(Koweit)
1,6 milliards $ General Motors (GM), Al Ghanim Industries.
43 Munib Al Masri
(Palestine)
1,6 milliards $ Palestine Development & Investment Ltd. (PADICO) et Palestine Telecommunications Corporation (PalTel/Jawwal).
Munib Al Masri est géologue et a débuté sa fortune ent ravaillant pour Philipps Petroleum.
Padico est le premier employeur privé en Palestine. Munib Al Masri a créé le Forum Palestine pour concurrencer à la fois le Hamas et le Fatah. Ancien ministre des travaux publics en Jordanie, il est considéré par Washington et Tel-Aviv comme premier ministrable pour un gouvernement d’union nationale en Palestine.
44 Ziad Manasir
(Jordanie)
1,5 milliards $ JomoGroup (essentiellement agro-alimentaire et télécoms).
45 Ahmed Ezz
(Égypte)
1,5 milliards $ Ezz Steel.
Ahmed Ezz, proche du président Moubarak, avait un moment été préssenti pour lui succéder. Cependant, on se dirige désormais vers une sucessions dynastique avec Gamal Moubarak.
46 Najib Mikati
(Liban)
1,5 milliards $ Mikati Communications Group, Ivestcom Holding.
Najib Mikati fut longemps ministre des travaux publics dans les gouvernements de Rafic Hariri. À la différence de la famille Hariri, il es resté proche de la Syrie. Il a été Premier ministre intérimaire lors du retrait syrien en 2005.
47 Hesham Talaat Moustafa
(Égypte)
1,5 milliards $ Four Seasons Hotel, Nile Plaza, Four Seasons Resort, Four Seasons Hotel, Talaat Mostafa Group Holding Company (TMG).
Ancien officier de police devenu député proche du président Moubarak.
Il est aujourd’hui au centre d’une affaire sordide : il est accusé d’avoir fait assassiner la chanteuse libanaise Suzanne Tamim aux Émirats.
48 Fayez Sarofim
(Égypte)
1,4 milliards $ Financier, il rère notamment les fonds de retraite de Mobil, General Electric et Ford.
49 Mohammed Al Rajhi
(Arabie saoudite)
1,1 milliards $ Al Rajhi Banking & Investment, Mohammed Abdulaziz Al Rajhi & Sons (matériaux de construction et immobilier).