Réseau Voltaire
41 anciens responsables états-uniens de l’anti-terrorisme et du renseignement mettent en cause la version officielle du 11-Septembre

34/41 : Lieutenant-colonel Anthony Shaffer

+
JPEG - 18.8 ko

Le lieutenant-colonel Anthony Shaffer est ancien chef du programme HUMINT" (Renseignement humain) contrôlé par l’armée, supervisant le contrôle global des efforts "HUMINT" du renseignement et du centre de sécurité de l’armée.

Dans un témoignage devant le Comité des forces armées de la Chambre des représentants en 2006, le lieutenant-colonel Anthony Schaffer a déclaré : « Des techniques d’investigation de base en termes de maintien de l’ordre, couplées à l’utilisation des méthodes du XXIe siècle pour le traitement des données et l’analyse de celles-ci... ont amené à l’établissement d’une nouvelle forme de collecte du renseignement, et à l’identification de Mohamed Atta et de plusieurs autres des membres des attentats terroristes du 11 Septembre comme ayant des liens avec les chefs de l’organisation al-Qaïda, au moins un an avant les attentats.... « Après avoir été contacté par deux membres différents de l’équipe d’"Able Danger", … le personnel administratif de la Commission du 11/9 a refusé d’effectuer tout approfondissement d’enquête ou analyse des problèmes qui lui ont été soumis…

C’était leur travail de faire une enquête en profondeur à propos des éléments soulevés, pas de simplement les écarter en se basant sur ce que beaucoup dénoncent maintenant comme ayant été une conclusion préfabriquée de l’histoire du 11/9 qu’ils souhaitaient raconter… Je considère ceci comme un échec de l’équipe d’enquête – un échec dont les membres de la Commission d’enquête ont eux-mêmes été victimes et continuent de l’être, de la part de l’équipe dirigeante comme le montre leur conclusion récente et sans fondements que les découvertes d’"Able Danger" étaient un mythe. » [Voir document téléchargeable au bas de cette page.]

Vétéran dont la carrière dans le renseignement militaire s’étend sur 23 années, le lieutenant-colonel Anthony Schaffer a été récemment récompensé de l’Étoile de Bronze pour sa bravoure en Afghanistan. Dans une interview sur Fox News en 2005, il a déclaré : « Pourquoi est-ce que cette opération, qui fut créée en 1999 pour cibler al-Qaïda globalement de manière offensive, pourquoi a-t-elle été interrompue au printemps 2001, 4 mois avant les attaques ? Je ne peux répondre à cela non plus. Je peux vous dire qu’il m’a été ordonné de laisser tomber cette opération directement par un général 2 étoiles. » [1]

Traduction
ReOpen911.info

Documents joints

 

« Testimony of Lt. Col. Anthony Shaffer before the Armed Services Committee of the U.S. House of Representatives », 15 février 2006.


(PDF - 2.1 Mo)
 

Portrait suivant : (35/41) Capitaine Scott J. Phillpott
Liste des 41 personnalités

[1] Interview du Lt. Col. Anthony Shaffer sur Fox News, 24 août 2005

 
1/41 : Terrell E. Arnold
1/41 : Terrell E. Arnold
41 anciens responsables états-uniens de l’anti-terrorisme et du renseignement mettent en cause la version officielle du 11-Septembre
 
2/41 : Angelo Codevilla
2/41 : Angelo Codevilla
41 anciens responsables états-uniens de l’anti-terrorisme et du renseignement mettent en cause la version officielle du 11-Septembre
 
3/41 : Edward Peck
3/41 : Edward Peck
41 anciens responsables états-uniens de l’anti-terrorisme et du renseignement mettent en cause la version officielle du 11-Septembre
 
4/41 : lieutenant-colonel Karen Kwiatkowski
4/41 : lieutenant-colonel Karen Kwiatkowski
41 anciens responsables états-uniens de l’anti-terrorisme et du renseignement mettent en cause la version officielle du 11-Septembre
 
Réseau Voltaire

Voltaire, édition internationale

Articles sous licence creative commons

Vous pouvez reproduire librement les articles du Réseau Voltaire à condition de citer la source et de ne pas les modifier ni les utiliser à des fins commerciales (licence CC BY-NC-ND).

Soutenir le Réseau Voltaire

Vous utilisez ce site où vous trouvez des analyses de qualité qui vous aident à vous forger votre compréhension du monde. Ce site ne peut exister sans votre soutien financier.
Aidez-nous par un don.

Comment participer au Réseau Voltaire ?

Traducteurs de niveau professionnel : vous pouvez nous aider à rendre ce site accessible dans votre langue maternelle.