Réseau Voltaire

Sommet Afrique-Amérique latine pour un monde sans institutions dominées par les USA

+

Soixante-six délégations nationales, dont une vingtaine conduites par des chefs d’État, participeront au second sommet Afrique-Amérique latine (26-27 septembre) sur l’île de Margarita (Venezuela).

Le sommet sera co-présidé par les présidents vénézuélien Hugo Chavez (en qualité d’hôte) et équatorien Rafael Correa (en qualité de président de l’Unasur).

A cette occasion la création de lignes aériennes directes entre les deux continents devraient être annoncée.

Les délégations examineront la proposition vénézuélienne de création d’une monnaie commune pour régler les échanges internationaux entre pays du Sud, en remplacement du dollar.
Elles étudieront les avancées de la Banque du Sud, qui ambitionne de se substituer à la Banque mondiale pour les pays du Sud ; et celles du Fonds créé par le Vénézuela et l’Iran pour se substituer au Fonds monétaire international.

Depuis le premier sommet (Abudja, Nigéria), il y a deux ans, l’idée d’une organisation des pays du Sud en dehors des institutions dominées par les États-Unis a commencé à faire son chemin. Un quart des États concernés sont déjà associés d’une manière ou d’une autre à ces initiatives.

Réseau Voltaire

Voltaire, édition internationale

Articles sous licence creative commons

Vous pouvez reproduire librement les articles du Réseau Voltaire à condition de citer la source et de ne pas les modifier ni les utiliser à des fins commerciales (licence CC BY-NC-ND).

Soutenir le Réseau Voltaire

Vous utilisez ce site où vous trouvez des analyses de qualité qui vous aident à vous forger votre compréhension du monde. Ce site ne peut exister sans votre soutien financier.
Aidez-nous par un don.

Comment participer au Réseau Voltaire ?

Traducteurs de niveau professionnel : vous pouvez nous aider à rendre ce site accessible dans votre langue maternelle.