JPEG - 15.4 ko

Samedi dernier, la ville a été secouée par un séisme de 5,5 degrés Richter qui a également été ressenti dans toute la zone orientale et a été suivi de plusieurs répliques de 3 à 4,8 degrés Richter.

Au cours de la réunion, Raul a écouté les explications offertes par le directeur du Centre National de Sismologie, le Docteur en Sciences Vladimir Moreno Toirat, sur l’augmentation de l’activité dans les zones sismo-génératrices proches de Cuba et principalement sur le long de la frange sud-est de l’île.

Le spécialiste a expliqué que cette augmentation se ressent depuis le 12 janvier dernier, date du séisme de grande intensité qui a frappé Haïti. Il a précisé que l’épicentre du mouvement tellurique a été localisé à 62 km au sud-est de Santiago de Cuba, précisément à l’endroit où s’était produit le séisme de 1947, qui avait eu une intensité de 6,7 degrés.

Il a également fourni des explications sur l’état et le fonctionnement du réseau d’observation de l’activité sismique, composé de stations situées à Soroa, Manicaragua, Cascorro, Holguín, Moa, Las Mercedes, Maisí et Río Carpintero.

« Il faut prévoir tout ce qu’il est possible de prévoir, sans perdre de vue que le plus important sera toujours la protection des populations », a répété Raul devant le Conseil présidé par Lázaro Exposito Canto.

Le Lieutenant-Colonel Gustavo Alvarez Matos, chef de la Défense Civile dans le territoire, a informé que plusieurs installations publiques dans les secteurs de la santé, de l’éducation, de la culture, du commerce et de la gastronomie ont vu leurs murs fissurés ou ont été endommagées dans leur structure.

Des dommages ont également été reportés dans 316 maisons d’habitation et 19 édifices des municipalités de Santiago de Cuba, Palma Soriano, Contramaestre, Mella, Songo La Maya, Segundo Frente et Guamá.

En compagnie du général Ramon Espinosa Martin, membre du Bureau Politique du PCC et vice-ministre des Forces Armées Révolutionnaires, Raul a visité le laboratoire de Géodynamique et la station sismologique de Rio Carpintero, située sur un versant du massif de la Gran Piedra.

Il a expliqué qu’il convenait de conseiller à la population de maintenir le calme et de suivre, dans chaque territoire, les orientations des autorités.

Source
Agence Cubaine de Nouvelles
L’Agence Cubaine de Nouvelles (ACN) est une division de l’Agence d’information nationale (AIN) de Cuba fondée le 21 mai 1974.

Agencia Cubaine D Informacion