Dans un témoignage écrit au cours d’un procès relatif à un prisonnier de Guantánamo et transmis au Times de Londres, le colonel Lawrence Wilkerson affirme que le président George W. Bush savait que la plupart des individus détenus dans ce centre n’étaient aucunement lié au terrorisme.

Wilkerson fut chef de cabinet du secrétaire d’Etat Colin Powell. Il s’est fait connaître en critiquant les manipulations qui ont conduit à la guerre contre l’Irak. Il avait déjà abordé la question des détenus de Guantánamo dans une tribune libre du Washington Note (17 mars 2009).

Ceci est cohérent avec l’enquête de Thierry Meyssan selon qui les interrogatoires pratiqués par les médecins de Guantánamo n’auraient pas pour finalité de recueillir des aveux de coupables, mais de les inculquer à des innocents.

==

- « La cabale de la Maison-Blanche », par Lawrence B. Wilkerson, Réseau Voltaire, 8 novembre 205.
- « Le secret de Guantánamo », par Thierry Meyssan, Réseau Voltaire, 28 octobre 2009.