JPEG - 20 ko

Nous protestons avec la plus grande fermeté devant l’usage de la force contre des civils, des personnes âgées, des femmes et des enfants arrivés de plusieurs pays, avec la volonté de transporter de l’aide humanitaire au peuple gazaoui, par les forces de défense israélienne tuant au moins deux personnes et blessant une trentaine d’autres d’après les premières indications.

Israël a démontré une fois de plus en prenant pour cible les civils innocents, qu’il n’a aucun égard pour la vie humaine et les démarches pacifiques. Nous condamnons sévèrement cette pratique inhumaine de l’Etat hébreu. Cet évènement déplorable, qui s’est produit en haute mer et représente une grave violation du droit international, pourrait engendrer des conséquences irréversibles daqns nos relations.

En plus des démarches menées par notre ambassadeur à Tel-Aviv, des explications sont urgemment demandées à l’ambassadeur d’Israël à Ankara convoqué à notre ministère auquel il a été précisé que cet acte inacceptable est violemment condamné.

Quelle que soit la raison d’avoir agi de la sorte, il est impossible d’accepter ce genre d’actes dirigés contre des civils qui réalisent une activité humanitaire. Israël devra se plier aux conséquences de cette attitude qui représente une violation du droit international