Il ne faut pas accepter de laisser transformer la Lettonie en un État policier, dirigé par la junte de M. Repché [1] qui ne répond de rien parce qu’il a un passé psychiatrique depuis son plus jeune âge. S’il fait n’importe quoi au gouvernement, il pourra toujours présenter son dossier médical pour se disculper. C’est inacceptable. Comme médecin, j’ai étudié toutes les maladies, mais je ne suis pas habilité à établir un diagnostic psychiatrique. D’après ce que je sais, M. Repché n’a pas été accepté au sein de l’Armée rouge, le service psychiatrique l’a dispensé de service. Les services de sécurité m’ont confirmé cette version. Repché prétend que le certificat était fictif, qu’il était en bonne santé, mais voulait échapper à l’armée. C’est facile à faire pour des pieds plats, mais je connais mes collègues psychiatres et ils ne délivrent pas ce genre de certificat de complaisance pour un diagnostic de spécialiste qui reste toute une vie. Si jamais le dossier a disparu, il y a des gens qui l’ont consulté et qui peuvent témoigner, je ne les nommerai pas, je ne sais pas comment ils réagiraient si on le leur demandait.
Après l’attentat contre Léonid Brejnev, il s’est avéré que l’auteur, Viktor Iline était connu comme malade mental, on l’a considéré comme un terroriste solitaire et il a été envoyé dans un asile psychiatrique. Il est toujours vivant et n’a jamais été condamné. Il faut se méfier des gens qui ont un dossier psychiatrique. Je suis détenteur d’un permis de port d’arme et bien que je sois médecin, infirmier, etc.…j’ai du subir des expertises notamment psychiatriques, cela signifie qu’ils consultent toutes les archives lors de cette visite et que s’ils avaient eu un doute sur une période de ma vie, ils ne m’auraient pas accordé le permis. J’ai une autorisation pour un ou deux pistolets. Le ministre de la Défense en a une pour des tanks, des missiles, des hélicoptères, etc.…Il me semble que même s’il ne bénéficie pas d’un permis individuel de port d’arme, il devrait subir une expertise car il a sous sa responsabilité des armes bien plus puissantes qu’un pistolet.

Source
Regnum (Russie)

« Опасайтесь министров обороны со справками из психдиспансера », par Viktor Kalnberz, Regnum.ru, 17 mars 2005. Ce texte est adapté d’une interview.

[1] leader du parti Novoe Vremya et ministre de la Défense letton