JPEG - 14.5 ko

L’enquête réalisée en 1962-63 par la Commission des Affaires étrangères du Sénat des Etats-Unis sur le lobby pro-israélien dans les médias vient d’être déclassifiée à la demande de l’Institute for Research Middle Eastern Policy. Cette enquête faisait suite aux interventions de l’Attorney général des Etats-Unis, Robert F. Kennedy, pour contraindre les lobbyistes israéliens à se dévoiler.

Elle établit que le gouvernement israélien, via l’Agence juive, finançait l’American Zionist Council afin de corrompre des journalistes et de « planter » des articles de propagande dans les grands médias US (Reader’s Digest, Saturday Evening Post, Life, The Atlantic…).

A l’époque, les campagne visaient principalement à dénier l’existence du programme nucléaire militaire israélien et à faire accroire que les réfugiés palestiniens renonceraient à leur droit inaliénable au retour pour se fondre à terme parmi les autres populations arabes.

Au cours de l’enquête, le gouvernement israélien réforma son système de propagande aux Etats-Unis. Il mit en sommeil l’AZC, qui avait violé plusieurs lois fédérales, et lui substitua l’AIPAC (American Israel Public Affairs Committee), qui continua ses activités sous un montage juridique plus approprié.

===

Activities of Nondiplomatic Representatives of Foreign Principals in the United States. Hearings before the Committee on Foreign Relations, United States Senate (1963)
- Part 1 (4,6 Mo)
- Part 2 (14,7 Mo)
- Part 3 (15,3 Mo)
- Part 4 (18,3 Mo)