Réseau Voltaire

« Poutine va renforcer le processus de paix au Proche-Orient »

+

Nos deux pays ont les mêmes intérêts et sont victimes des mêmes menaces. Un cinquième de la population israélienne est originaire d’ex-URSS. C’est la culture russe qui a eu la plus grande influence sur la culture israélienne. Tout cela pour dire que nos relations gouvernementales sont basées sur des contacts humains. Le fait que Vladimir Poutine visite aussi l’Autorité palestinienne et l’Égypte lors de sa tournée ne soulève aucun mécontentement en Israël. Nous sommes en paix avec l’Égypte et Poutine appelle les Palestiniens à combattre le terrorisme. Si, en plus, la Russie est prête à accorder une aide financière, nous ne pouvons que nous en féliciter.
Je suis moins optimiste qu’après la mort de Yasser Arafat. Il avait été proposé de désarmer le Hamas et le Jihad Islamique avant le cessez-le-feu. Comme promis, nous évacuons le secteur de Gaza. La violation par les Palestiniens du premier point de la " feuille de route " peut cependant nous amener à agir à nouveau contre les terroristes, si la direction palestinienne continue à les couvrir.
Les relations de la Russie avec l’Iran et la Syrie étaient au centre de notre rencontre avec Sergueï Lavrov. Nous sommes persuadés que l’Iran espère passer aux travers des obstacles dressés par les États-Unis, par la Russie, l’Union européenne et l’Agence Internationale à l’Energie Atomique (AIEA) pour terminer dans quelques années son programme nucléaire. En ce moment, Téhéran prépare des missiles Shahab-5 dont la portée est de 5000 km. Tous les spécialistes vous diront qu’au-delà de 1500 km de portée, le seul intérêt est de pouvoir y placer des charges nucléaires. L’idéologie fondamentaliste du régime iranien est proche de celle d’Al Qaida et des extrémistes tchétchènes. Il est important de faire revenir les matières fissiles de Bushehr en Russie. Nous avons eu quelques signes positifs mais nous ne sommes pas tranquillisés. La Syrie nous inquiète, bien que nos interlocuteurs nous aient convaincus que les missiles vendus à Damas ne finiront pas entre les mains du Hezbollah.

Source
Nezavissimaïa Gazeta

« ПУТИН УСИЛИТ МИРНЫЙ ПРОЦЕСС НА БЛИЖНЕМ ВОСТОКЕ », par Yuval Shteinitz, Nezavissimaïa Gazeta, 21 avril 2005. Ce texte est adapté d’une interview.

Yuval Shteinitz

Yuval Shteinitz Yuval Shteinitz et député israélien du Likoud et président de la commission des Affaires étrangères et de la Défense de la Knesset. Représentant de l’aile la plus dure de son parti, il s’était prononcé pour le bannissement de Yasser Arafat et la dissolution de l’Autorité palestinienne.

 
Réseau Voltaire

Voltaire, édition internationale

Articles sous licence creative commons

Vous pouvez reproduire librement les articles du Réseau Voltaire à condition de citer la source et de ne pas les modifier ni les utiliser à des fins commerciales (licence CC BY-NC-ND).

Soutenir le Réseau Voltaire

Vous utilisez ce site où vous trouvez des analyses de qualité qui vous aident à vous forger votre compréhension du monde. Ce site ne peut exister sans votre soutien financier.
Aidez-nous par un don.

Comment participer au Réseau Voltaire ?

Traducteurs de niveau professionnel : vous pouvez nous aider à rendre ce site accessible dans votre langue maternelle.