L’armée syrienne est venue à bout du groupe armé qui avait pris le contrôle de Jisr al-Choughour, une ville frontalière de la Turquie, en massacrant 120 membres des forces de sécurité.

Un charnier a été mis à jour d’où ont été extraites les dépouilles de dix soldats que les assaillants avaient selon les cas, décapités ou dont ils avaient coupé les membres.

La Syrie est confrontée à une déstabilisation militaire orchestrée par des groupes religieux extrémistes et des mercenaires recrutés par le Prince Bandar bin Sultan d’Arabie saoudite et encadrés par la CIA.

JPEG - 39.6 ko
JPEG - 44.8 ko