• Le Neue Zürcher Zeitung (Suisse) observe la suspicion du gouvernement allemand à l’égard de l’ambassadeur de Syrie à Berlin. Il est accusé d’avoir fait tabasser à son domicile un élu vert, membre du Conseil national syrien.

• Jay Bushinsky note dans le Jerusalem Post qu’il serait difficile à Israël de refuser de rendre le Golan à un nouveau gouvernement syrien auréolé d’avoir renversé Bachar el-Assad. Tel-Aviv s’abstient donc de soutenir la révolution en cours, même si le public israélien la considère avec sympathie.

Documents joints


(PDF - 3.2 Mo)