The National rapporte le témoignage d’un Emirati qui fut observateur de la Ligue arabe. Il déclare avoir été bien accueilli par les deux camps, mais déplore que les rebelles n’aient pas souhaité continuer à collaborer avec les observateurs. L’article, qui présente la mission en termes positifs a été publié avant que les Emirats n’annoncent leur retrait du dispositif en même temps que les autres Etats du Conseil de coopération du Golfe.

Al-Asharq Al-Awsat (Arabie saoudite) donne la parole au leader des Frères musulmans syriens, Mohammed Riad al-Sakfa. Il se montre confiant dans la victoire prochaine. Il revendique le caractère salafiste de la « révolution syrienne », affirme que les rebelles n’ont besoin que d’armes défensives, et assure que le régime el-Assad tombera dès qu’il sera complètement isolé (d’où la nécessité de fermer les ambassades comme viennent de le faire les Etats-Unis sous un prétexte sécuritaire).

Documents joints


(PDF - 6.2 Mo)