Les autorités françaises prennent grand soin dans leur communication de souligner qu’elles n’interviennent au Mali qu’à la demande du président intérimaire et en appui de l’armée malienne.

Ainsi, le ministère français de la Défense indiquait : « Après s’être emparée de Gao dans la nuit du 26 au 27 janvier, la force Serval, en coordination avec des unités maliennes, a pris cette nuit (28 janvier) le contrôle de l’aéroport et des accès de la ville de Tombouctou par une manœuvre aéroterrestre. »

Cependant, la presse française ne s’embarrasse pas de cette langue de bois et assume le caractère colonial de l’opération. Ainsi, Le Monde, principal quotidien pro-gouvernemental, titre franchement : « L’armée française prend Tombouctou » (édition datée du 29 janvier 2013).

JPEG - 28 ko
Libération du 29 janvier 2013 : "Tombouctou reconquis"