Réseau Voltaire

Des casques bleus russes sur le Golan ?

+

L’Autriche a annoncé, jeudi 6 juin 2013, le retrait de ses troupes de la Force des Nations unies chargée d’observer le désengagement (FNUOD), créé à l’issue de la guerre d’octobre 1973 pour observer l’application du cessez-le-feu entre Israéliens et Syriens sur le plateau du Golan.

Après le départ des Japonais et des Croates, il ne resterait donc que 500 Indiens et les Philippins.

Le président Vladimir Poutine a proposé que des soldats russes les remplacent, si l’ONU et la communauté internationale le souhaitent ; ce qu’a immédiatement confirmé Ferhan Haq, porte-parole adjoint des Nations-Unies.

Réseau Voltaire

Voltaire, édition internationale

Articles sous licence creative commons

Vous pouvez reproduire librement les articles du Réseau Voltaire à condition de citer la source et de ne pas les modifier ni les utiliser à des fins commerciales (licence CC BY-NC-ND).

Soutenir le Réseau Voltaire

Vous utilisez ce site où vous trouvez des analyses de qualité qui vous aident à vous forger votre compréhension du monde. Ce site ne peut exister sans votre soutien financier.
Aidez-nous par un don.

Comment participer au Réseau Voltaire ?

Traducteurs de niveau professionnel : vous pouvez nous aider à rendre ce site accessible dans votre langue maternelle.